Décidément, il sera dit que rien n‘aura été facile pour Jorge Lorenzo dans son début d’aventure avec Ducati. Pour l’instant, c’est plutôt un enfer. La Qatar a été une déception et l’Argentine débute comme une désillusion. Et pourtant, le quintuple Champion du Monde ne perd pas espoir. De sa dix-huitième place sur la feuille des temps du vendredi, il explique que ça aurait dû être moins pire si les bons pneus avaient été montés…

Un Lorenzo dix-huitième à 1.122 secondes de son ancienne Yamaha pilotée par Maverick Viñales, c’est ce que l’on pourrait appeler une gifle. Qui se transforme en uppercut à la lecture du classement général qui place dans le groupe de tête pas moins de quatre Desmosedici privées. Chez les rouges, on rit jaune.

Mais Por Fuera explique cette situation incroyable : « on a fait une erreur dans le planning des pneus. On a utilisé des tendres alors que les conditions n’étaient pas favorables pour les tendres. Je ne le savais pas, je pensais être équipé en medium. Je ne comprenais pas pourquoi l’avant se fermait autant. Mais après les essais, j’ai compris que nous avions fait une erreur ».

Une situation qui n’était donc pas son choix, même si elle est assumée collectivement. « De fait, si on n’a pas perdu une opportunité d’être dans le top 5, on a plus sûrement raté l’occasion d’être bien mieux classé. Nous sommes dix-huitième, mais nous ne sommes pas si loin. Avec le bon pneu avant, nous aurions été mieux dans la hiérarchie ».

Il termine : « si ça reste sec, je pense que je pourrai faire une bonne course. On verra si les qualifications sont aussi sur le sec. Alors on devrait être plus devant. Je suis optimiste parce que j’ai des bonnes sensations avec la moto. On verra si on peut progresser encore samedi. Il faudra être plus agressif avec le bon pneu avant et attaquer pour faire un tour rapide ».

« Le bon pneu avant »… une condition répétée avec insistance. Autant dire que ce qui s’est passé ne sera accepté qu’une fois…

Classement MotoGP J.1:

1. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 39.477s
2. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 39.778s +0.301s
3. Karel Abraham CZE Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP15) 1m 39.880s +0.403s
4. Alvaro Bautista ESP Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP16) 1m 39.922s +0.445s
5. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 1m 39.960s +0.483s
6. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 1m 40.120s +0.643s
7. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 1m 40.124s +0.647s
8. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 40.157s +0.680s
9. Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 1m 40.175s +0.698s
10. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 1m 40.250s +0.773s
11. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 1m 40.338s +0.861s
12. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 1m 40.340s +0.863s
13. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 1m 40.345s +0.868s
14. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 40.399s +0.922s
15. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 1m 40.431s +0.954s
16. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 1m 40.531s +1.054s
17. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 40.588s +1.111s
18. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 1m 40.599s +1.122s
19. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 1m 40.908s +1.431s
20. Alex Rins ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR)* 1m 41.083s +1.606s
21. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 41.632s +2.155s
22. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 1m 42.074s +2.597s
23. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 1m 42.179s +2.702s



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team