Depuis qu’ils ont décidé de faire confiance aux productions de KTM, les hommes d’Hervé Poncharal ont déjà connu des week-ends difficiles, sans ramener le moindre point au bercail.

Alors, quand 100 % des pilotes alignés intègrent le top 15 et marquent des points, que ce soit en Moto2 avec Marco Bezzecchi ou en MotoGP avec Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin, le retour vers la base de Bormes-les-Mimosas s’effectue dans une ambiance plus motivante pour poursuivre ce challenge des machines autrichiennes et, à terme, accéder au top 10.

Autre satisfaction, le meilleur temps en course des KTM réalisé par Hafizh Syahrin montrant les progrès du pilote malaisien…

Au final, Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin ont terminé respectivement 13e et 15e, à seulement moins de 6 secondes d’un Pol Espargaró, pilote phare de Mattighofen connu pour tirer le maximum de la RC16.

Pourtant, Miguel Oliveira a dû partir de la 20e position suite à une pénalité reçue en qualifications. Il a soutenu un rythme solide tout au long des 26 tours de sa huitième course MotoGP et a gagné plusieurs positions. Le rookie portugais a fait un superbe dernier dépassement dans le dernier tour sur Francesco Bagnaia pour finalement voir le drapeau à damier en 13ème position, permettant à l’équipe Red Bull KTM Tech3 de doubler le total de ses points aux Pays-Bas.

De l’autre côté du box Red Bull KTM Tech3, Hafizh Syahrin a eu un rythme soutenu depuis le début et se rapprochait du top 12 à la mi-course. Lors des derniers tours, il n’a malheureusement pas pu conserver sa grande vitesse, mais a pris le point de la 15ème position.

Hervé Poncharal : « Dans l’ensemble, un bon résultat pour l’équipe Red Bull KTM Tech3 ici à Assen. La qualification n’était pas idéale et c’est sûr que quand on commence si loin sur la grille de départ, c’est toujours un handicap. On s’est rendu compte que dans les premiers tours, c’était un peu difficile de doubler les gars devant. Quoi qu’il en soit, Hafizh a fait un excellent travail, car il avait un bon rythme au début de la course, dépassant quelques gars et étant vraiment constant et très rapide. Je suis très heureux et fier de cela, car après la malchance à Barcelone et au Mugello, nous voulions qu’il termine la course et qu’il marque des points. Il a bien roulé. Pour Miguel, cela a été un peu plus difficile en début de course, mais tous les deux se sont retrouvés dans une bagarre ardue avec Iannone, Bagnaia et Aleix Espargaró, et nous avons pu voir que Hafizh a eu du mal à garder sa position et le rythme pendant les six derniers tours. Il a perdu quelques positions, Miguel a gagné quelques positions. Nous avions quelque chose de nouveau pour Miguel ici, qui semble favoriser le rythme et l’allure, et cela a clairement été une chose positive pendant ce week-end. Nous espérons que Hafizh pourra bénéficier de cette pièce à la prochaine manche, mais je laisse à KTM le soin de le faire, parce que je sais qu’ils sont à fond, qu’ils font de leur mieux et que ce n’est pas si facile. Au total, nous avons deux pilotes dans les points avec un rythme décent, devant quelques Ducati et Aprilia et pas loin des autres devant. Nous comblons clairement l’écart et nous ne sommes pas loin de Pol Espargaró. Je crois que cela a été un week-end très positif. Nous avons une autre course la semaine prochaine, ce qui est toujours bien. J’aime les week-ends consécutifs, alors on verra ce qui se passe là-bas ».

Miguel Oliveira, 13ème, 18ème au championnat avec 15 points : « La course a été difficile aujourd’hui. Certes, la position de départ n’a pas aidé du tout. Dans les premiers tours, je n’ai pu dépasser personne. Peut-être devrions-nous réfléchir à la façon d’améliorer la moto pour les premiers tours. Mais en tout cas, j’ai eu un bon rythme à la fin. J’ai pu être compétitif et me battre avec d’autres pilotes, donc je pense que, finalement, terminer dans les points était l’objectif et nous l’avons fait. Je suis très content de ce week-end et je pense que nous étions davantage compétitifs comparé aux  deux autres KTM de l’équipe d’usine. C’est un petit pas, mais nous y arrivons. Recueillir plus d’informations pour l’avenir est également important ».

Hafizh Syahrin, 15ème, 24ème au championnat avec 3 points : «  C’était une très bonne course du début jusqu’à la moitié de la course. A huit tours de l’arrivée, j’ai perdu l’adhérence arrière du côté droit et je ne sais pas pourquoi. J’ai essayé de gérer ça avec l’antipatinage, mais il ne fonctionnait pas. Je suis donc un peu déçu, car je sais que j’aurais pu être proche de Pol Espargaró et peut-être aussi devant mon coéquipier. Mais c’est la course. Maintenant, nous essayons d’améliorer nos points faibles et de comprendre de mieux en mieux la moto. J’espère que j’aurai un meilleur feeling la semaine prochaine. Je crois que le nouveau bras oscillant en carbone que Miguel a reçu ici a aidé en termes de vitesse de course, donc j’aimerais pouvoir l’obtenir également pour la prochaine manche ».

Classement du Grand Prix des Pays-Bas MotoGP à Assen :

Crédit classement : MotoGP.com

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Hafizh Syahrin, Miguel Oliveira

Tous les articles sur les Teams : Red Bull KTM Tech3