Comme attendu, la FP1 a vu la domination de Marc Márquez sur une piste très poussiéreuse qui ne semble visiblement pas encore à la hauteur des travaux effectués concernant l’abrasion des bosses de son revêtement.

Piero Taramasso, le responsable Michelin MotoGP, a ainsi résumé la situation de la façon suivante : « La piste est très sale, pas d’adhérence et beaucoup de bosses. Il est très difficile d’évaluer les pneus, le châssis, et tout ».

Les conséquences en ont été ce matin de nombreuses pertes du train avant (heureusement récupérées) et un chrono de Marc Márquez 6 dixièmes plus lent que celui de Maverick Vinales l’année dernière.

Derrière le pilote Honda, et c’est un peu une surprise car on sait l’homme plus performant en course qu’en qualification, on trouvait un Valentino Rossi particulièrement affûté devant son coéquipier qui n’avait pas jugé utile de faire monter un pneu arrière tendre pour le rush final, alors que Johann Zarco voyait sa séance compromise par un problème d’embrayage dès le 2e tour sur sa moto 1 et un bout de gomme coincé entre un disque et une plaquette sur sa moto 2 .

Une entrée en matière idéale pour les spectateurs de cet unique week-end américain, qui ménage ainsi tout son suspense !

Celui-ci reste également présent concernant Dani Pedrosa, blessé et courageux, mais ayant dû se contenter, volontairement ou non, du 21e chrono ce matin malgré un gant spécial.

La pluie étant toujours attendue pour demain matin, cette seconde séance risque de s’avérer capitale pour sélectionner par avance les passagers directement en Q2: “gentlemen, start your engines !”

Cet après-midi, la météo est toujours tout à fait clémente, avec un ciel partiellement dégagé et des températures de 21° dans l’air et 32° sur la piste.

Voici les références disponibles à l’entame de cette FP2 :

Austin MotoGP™ 2017 2018
FP1 2’04.923 Maverick Vinales  2’05.530 Marc Marquez (Voir ici)
FP2 2’04.061 Marc Marquez  2’04.599 Andrea Iannone
FP3 2’03.979 Maverick Vinales
FP4 2’04.201 Marc Marquez
Qualification 1 2’04.438 Jack Miller
Qualification 2 2’02.741 Marc Marquez
Warm Up 2’04.070 Marc Marquez
Course Marquez, Rossi, Pedrosa
Record 2’02.135 Marc Marquez 2015

Comme souvent, Jorge Lorenzo est le plus prompt à s’élancer à l’extinction des feux rouges.

Nombres de pilotes ont abandonné le pneu arrière médium pour privilégier le tendre : Andrea Dovizioso, Danilo Petrucci, Karel Abraham, Álvaro Bautista, Maverick Vinales, Takaaki Nakagami, Aleix Espargaro, Jack Miller, Pol Espargaro, Marc Márquez et Jorge Lorenzo. A l’inverse, Cal Crutchlow est le seul pilote à utiliser un pneu arrière dur.

Pour l’avant, la grande majorité reste au pneu médium et seul Johann Zarco, Tom Luthi, Karel Abraham et Takaaki Nakagami ont opté pour un tendre.

Dès son 3e tour, Marc Márquez est à 6 dixièmes de son meilleur chrono de ce matin, montrant ainsi que la piste s’est bien nettoyée et gommée depuis la FP1, d’autant qu’il devance à peine Andrea Iannone et Esteve Rabat.

Deux boucles plus tard, le pilote Honda améliore son chrono du matin en 2’05.287 tandis que Dani Pedrosa fait son entrée dans le top 10, en 3e position.

À la fin du premier run, Marc Márquez, Andrea Iannone, Dani Pedrosa, Cal Crutchlow, Valentino Rossi, Aleix Espargaro, Maverick Vinales, Esteve Rabat, Takaaki Nakagami et Hafiz Syahrin constituent le Top 10, alors qu’au combiné, on trouve Márquez, Iannone, Rossi, Pedrosa, Crutchlow, Vinales, Aleix Espargaro, Lorenzo, Rabat et Nakagami. Pour le moment, Johann Zarco figure 15e, de la séance et du combiné.

Pour le second run, Marc Márquez se fait monter un pneu arrière dur et réalise 2’04.963 avant de chuter sans gravité au virage 11 en perdant l’avant.

Dani Pedrosa est également reparti avec un pneu arrière dur, homogénéisant ainsi la configuration pneumatique des 3 Honda officielles
Aux 2/3 de la séance, Johann Zarco (repassé en Medium/Medium pour le moment) rassure tous ses fans en se positionnant 3e, à une seconde de Marc Márquez, tandis que Pol Espargaro part à la faute sans gravité au virage 15.

Valentino Rossi rattrape avec maîtrise une petite ruade de sa Yamaha…

À cet instant de la séance, Andrea Dovizioso figure en 15e position du combiné et Jorge Lorenzo en 17e : les 2 pilotes officiels Ducati ne sont pas encore pré-qualifiés pour la Q2.

À la fin du second run, la hiérarchie se présente sous la forme Marc Márquez, Andrea Iannone, Johann Zarco, Dani Pedrosa, Cal Crutchlow, Alex Rins, Valentino Rossi, Aleix Espargaro, Maverick Vinales et Esteve Rabat.

Dans les 10 dernières minutes, Jorge Lorenzo fait parler la poudre et s’empare de la 2e position, à 1/2 seconde de Marc Márquez alors que celui-ci grappille encore quelques millièmes en 2’04.951.

Cal Crutchlow vient ensuite se mêler au débat, à 1/10 du leader, mais les Yamaha réagissent également et, dans un premier temps Maverick Vinales se positionne 3e, juste avant que Valentino Rossi ne s’empare de la 2e place.

Derrière, on améliore également et les 2 Ducati officielles de Dovizioso et Petrucci intègrent le Top 10. Alex Rins fait de même et en sort Johann Zarco.

Takaaki Nakagami inscrit la 3e chute de la journée alors qu’à la dernière minute, Andrea Iannone s’empare de la pole position provisoire devant Marc Márquez et Maverick Vinales.

À noter l’homogénéité de la grille provisoire, avec 3 constructeurs aux 3 premières places et 5 dans le Top 9.

Crédit photo : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Iannone

Tous les articles sur les Teams : Team Suzuki Ecstar