Jorge Lorenzo a connu de nouvelles mésaventures techniques avec sa Honda lors d’un meeting du championnat du monde MotoGP. Après le mauvais bouton actionné au départ et la protection de la poignée gauche baladeuse en Argentine, voilà que la chaîne a sauté à Austin. La même qui s’est aussi désolidarisée de la RC213V de Marc Márquez à Las Termas. Ce qui fait beaucoup en peu de temps. Et on se rappellera que l’écueil a été subi par le même Marquez sur le même tracé avec la Honda lors de l’édition 2015 du Grand Prix des Amériques…

La preuve en images, qui sont, au passage assez, cruels sur la vitesse de passage au sprint de Por Puera par rapport à Marc Márquez… « J’ai couru probablement 300 ou 400 mètres avec 10 kg de plus sur le corps, ce n’était pas facile. Bien sûr, je ne battrai pas Usain Bolt, j’étais très lent ! Mais je ne pouvais pas aller plus vite.  C’était très difficile, la ligne droite est très longue, et j’ai quitté la moto presque à la fin de la ligne droite. Nous sommes l’une des premières équipes dans la pitlane ».

Mais Por Fuera revient sur la panne : « la chaîne est sortie, donc je ne pouvais pas continuer. J’ai dû mettre la moto contre le mur et partir chercher la seconde. C’est arrivé aussi à Marc en Argentine, alors c’est la deuxième fois. C’est clairement un problème, c’est une chose qui est probablement arrivée trop souvent. L’équipe étudiera et comprendra ce que nous pouvons faire pour l’éviter à l’avenir ».

Dommage car le soucis est arrivé en vue de la ligne de chronométrage alors qu’il suivait son équipier Marc Marquez. Il allait donc améliorer son sort au classement, après être crânement sorti en tête de la Q1. « J’aurais probablement pu faire 2m04, pour me placer dans le top 10 », a-t-il déclaré sur Yahoo .« Mais sur cette piste, nous sommes encore loin du plus rapide. Avec ce problème et ce manque de concentration, il était difficile d’être meilleur, également parce que la deuxième moto était très différente. Nous devions essayer un réglage différent, il était donc difficile de bien le piloter et d’améliorer. Quoi qu’il en soit, je suis positif parce que nous essayons beaucoup de choses et que ces choses vont nous rendre compétitifs à l’avenir ».

Le Majorquin a fini ses qualifications à la 11ème place à 1,596 seconde du coéquipier et auteur de la pole position Marc Márquez.

POLE93Marc MÁRQUEZHonda2’03.787
246Valentino ROSSIYamaha2’04.0600.2730.273
335Cal CRUTCHLOWHonda2’04.1470.3600.087
443Jack MILLERDucati2’04.4160.6290.269
544Pol ESPARGARÓKTM2’04.4720.6850.056
612Maverick VIÑALESYamaha2’04.4890.7020.017
742Álex RINSSuzuki2’04.5340.7470.045
89Danilo PETRUCCIDucati2’04.6960.9090.162
920Fabio QUARTARAROYamaha2’04.9411.1540.245
1021Franco MORBIDELLIYamaha2’05.2781.4910.337
1199Jorge LORENZOHonda2’05.3831.5960.105
1263Francesco BAGNAIADucati2’05.8872.1000.504

Q1:

Pos.Num.RiderBikeTimeGap 1stPrev.
Q299Jorge LORENZOHonda2’05.855
Q29Danilo PETRUCCIDucati2’05.8910.0360.036
134Andrea DOVIZIOSODucati2’05.9070.0520.016
1436Joan MIRSuzuki2’06.1470.2920.240
1530Takaaki NAKAGAMIHonda2’06.3240.4690.177
1641Aleix ESPARGARÓAprilia2’06.4640.6090.140
1729Andrea IANNONEAprilia2’06.5270.6720.063
1888Miguel OLIVEIRAKTM2’06.5430.6880.016
195Johann ZARCOKTM2’06.8240.9690.281
2017Karel ABRAHAMDucati2’07.1291.2740.305
2155Hafizh SYAHRINKTM2’07.3081.4530.179
2253Tito RABATDucati2’07.4171.5620.109

Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team