#BritishGP MotoGP Course: Dovizioso file à l’anglaise et Marquez casse

par | 27 août 2017

Le Grand Prix de Grande Bretagne fêtait à Silverstone ses 40 ans dans une tempête de ciel bleu qui saluait aussi le 300ème départ de Valentino Rossi. Il y aura donc de quoi célébrer et le vainqueur de ce douzième rendez-vous de l’année en MotoGP aura en conséquence de quoi se souvenir. Marc Marquez serait-il celui-là pour mieux s’ancrer encore en tête du championnat, les Ducati pouvaient-elles encore étonner ou allait-on retrouver les Yamaha conquérantes ? Le tout avec un Anglais prêt à tout pour dominer devant son public…  

Mais avant de tirer des plans sur la comètes, voici l’état des lieux:

#BritishGP MotoGP™

2016

2017

FP1

2’02.483 Maverick Vinales (voir ici)

 2’02.130 Maverick Vinales (voir ici)

FP2

2’01.421 Andrea Iannone (voir ici)

 2’00.897 Cal Crutchlow (voir ici)

FP3

2’00.944 Marc Marquez (voir ici)

 2’01.734 Johann Zarco (voir ici)

FP4

2’17.678 Marc Marquez (voir ici)

 2’01.060 Jorge Lorenzo (voir ici)

Q1

2’18.193 Eugene Laverty (voir ici)

 2’00.830 Dani Pedrosa (voir ici)

Q2

2’19.265 Cal Crutchlow (voir ici)

 1’59.941 Marc Marquez (voir ici)

Warm Up

2’15.285 Yonny Hernandez (voir ici)

 2’01.622 Andrea Iannone

Course

Vinales, Crutchlow, Rossi (voir ici)

Record

2’00.234 Marquez 2015

Lors du warm-up, un Andrea Iannone s’était même rappelé au souvenir de ses adversaires avec une Suzuki qui avait triomphé sur ce circuit il y a tout juste un an avec Vinales. Le même Vinales à présent sur Yamaha qui avait étonné ce matin avec une combinaison de pneus médium et soft alors que la majorité du plateau optait pour des durs partout. Y compris Dovizioso qui affirmait pourtant, depuis le début de ce meeting, que ces gommes ne lui convenaient guère.

Pedrosa avait pris un couple de dur et de medium mais sans convaincre et les Yamaha confirmaient souffrir dans le quatrième secteur. Enfin, on regrettait le forfait de Folger victime d’une très lourde chute apparemment à cause de freins déficients. Quant à Aleix Espargaro, il se préparait à souffrir le martyr sur l’Aprilia à cause de côtes douloureuses au point de l’empêcher de respirer normalement… Telle était la situation sur la grille de départ où l’on attendait les choix définitifs concernant les pneus pour une piste à 41°.

Vinales faisait le pari du soft arrière avec un dur avant comme Bautista alors que tous les ténors prenaient un couple de dur,  y compris les Ducati officielles. Barbera prenait seulement des soft et Baz un medium et un soft arrière.

C’est Rossi qui grillait la politesse à Marquez dans le premier virage. Vinales était déjà troisième et saignant en pneu tendre arrière. Marquez se faisait une frayeur d’entrée mais sauvait la situation et sa seconde place. Dovizioso prenait la cinquième place à son équipier Lorenzo à l’entame du second des vingt tours de course. Zarco était neuvième derrière la KTM de Pol Espargaro.

Rossi commençait à s’aménager une avance sur Marquez évoluant sous la menace de Vinales de Crutchlow et de Dovi. L’homme le plus rapide en piste était alors… Alex Rins sur la Suzuki à la onzième place.

 

Trois tours bouclés et Rossi alignait le meilleur temps en tour et voyait son avance passer au-delà de la seconde sur son nouveau challenger: Vinales.

Vinales prenait le tour le plus rapide tandis que le groupe de tête était complété par Marquez, Crutchlow et Dovizioso. Le reste du peloton mené par Lorenzo était déjà à trois secondes avec un Zarco huitième, derrière Pedrosa et sous la menace de Rins leader chez Suzuki.

Au cinquième tour, DesmoDovi réglait son compte à Marquez. Sam Lowes chutait au virage 5.

A douze tours du but, Zarco prenait le meilleur temps en course et devenait une claire menace pour Pedrosa et Lorenzo dans le groupe de chasse sur les quatre premiers, toujours menés par Rossi, huit dixièmes devant Vinales. Dovizioso restait devant un Marquez suivi par un sage Crutchlow qui ne tentait rien sur le leader Honda.

A exactement la mi-course, Marquez haussait le ton avec le tour le plus rapide. Mais la citadelle Dovizioso tenait toujours devant lui. Mieux, il portait l’estocade sur Vinales et le passait en deux temps avant de subir la contre attaque de la Yamaha qui s’inclinait à l’entame du neuvième tour.

Marquez comprenait le message et s’en prenait à son tour à Vinales, le passait et fondait sur la Ducati. Rossi ne comptait plus que trois dixièmes d’avance. A huit tours du but, les Yamaha étaient-elle en train de craquer, comme redouté ?

Au septième tour, Marc Marquez était trahi par le moteur de sa Honda. L’abandon était inévitable et le championnat totalement relancé. Dovizioso reprenait Rossi à six tours du terme. Avec le rang virtuel de leader au classement général !

Crutchlow lançait l’offensive sur Vinales et sa troisième place. Zarco travaillait pour recoller à Lorenzo afin de prendre le top 5 annoncé comme l’objectif.  Mais en fait, à quatre tours du but, il devenait clair que la victoire allait se jouer à quatre…

A trois tours du but, Dovizioso et Vinales passaient Rossi mais Rossi rendait la monnaie à son équipier. Qui ne s’en laissait pas compter. Le tout sous la menace de Crutchlow alors que Dovizioso filait à l’anglaise. Bien plus loin, Iannone s’accrochait avec Petrucci pour le compte.

Dovizioso raflait la mise d’un rien devant Vinales et Rossi puis Crutchlow. L’officiel Ducati est le nouveau leader du championnat pour 9 points sur Marquez, 13 sur son second du jour et 26 sur Rossi. Zarco est sixième. Et Pol Espargaro onzième chutait dans son tour de décélération.

#BritishGP MotoGP Course: Classement

1 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 40’45.496
2 25 Maverick VIÑALES Yamaha +0.114
3 46 Valentino ROSSI Yamaha +0.749
4 35 Cal CRUTCHLOW Honda +1.679
5 99 Jorge LORENZO Ducati +3.508
6 5 Johann ZARCO Yamaha +7.001
7 26 Dani PEDROSA Honda +10.944
8 45 Scott REDDING Ducati +13.627
9 42 Alex RINS Suzuki +15.661
10 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +25.279
11 44 Pol ESPARGARO KTM +30.336
12 53 Tito RABAT Honda +31.609
13 17 Karel ABRAHAM Ducati +31.945
14 8 Hector BARBERA Ducati +33.567
15 76 Loris BAZ Ducati +33.901
16 43 Jack MILLER Honda +43.012
17 38 Bradley SMITH KTM +48.683
Not Classified
41 Aleix ESPARGARO Aprilia 2 Laps
9 Danilo PETRUCCI Ducati 3 Laps
29 Andrea IANNONE Suzuki 3 Laps
93 Marc MARQUEZ Honda 7 Laps
22 Sam LOWES Aprilia 15 Laps

Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team