Arrivé deuxième du classement général provisoire au Grand Prix d’Italie, Dani n’en est reparti qu’en cinquième position après avoir été devancé par Andrea Dovizioso, Valentino Rossi et son coéquipier Marc Marquez. La course aurait difficilement plus mal se dérouler pour Pedrosa, bien qu’il se soit élancé depuis la cinquième position sur la grille de départ.

Septième au premier tour, il se faisait ensuite doubler pas Alvaro Bautista, Andrea Iannone et Johann Zarco. C’était ensuite au tour de Michele Pirro de le passer, puis de Cal Crutchlow. Alors douzième, Dani tentait de résister au Britannique sur la Honda LCR, mais il chutait dans le dernier tour et entraînait Crutchlow avec lui au sol. Chez lui à Barcelone, Pedrosa va donc être très motivé pour redorer son blason qui brilla de mille feux lors de sa récente victoire au Grand Prix d’Espagne.

Le tracé de Montmelo a été modifié à la suite du tragique accident de Luis Salom survenu l’an dernier. L’épingle F1 est désormais utilisée dans le virage 10 et une nouvelle chicane a été introduite après le virage 13 (avant la chicane utilisée pour la F1). La nouvelle longueur de piste, légèrement plus courte, est de 4 652 mètres (au préalable 4 655 mètres).

Dani Pedrosa a remporté trois victoires en Catalogne, une en 125 (2003), une en 250 (2005) et une en MotoGP (2008), plus 9 podiums supplémentaires et 3 poles. Marc Marquez et Dani ont été réunis sur le podium à trois reprises : en 2013 (Dani 2e et Marc 3e), 2014 (Marc 1er et Dani 3e) et 2016 (Marc 2e et Dani 3e).

Pour Dani Pedrosa, « Je suis impatient d’aller à Montmeló car j’aime beaucoup la piste et bien sûr, l’atmosphère avec mon fan-club et tous les fans est toujours incroyable !  

« Nous allons travailler dur pour revenir au niveau où nous étions avant le Mugello et essayer de faire bon usage des information que nous avons recueillies lors du test que nous avons effectué à Montmeló en mai, qui a été très positif.

« En plus de travailler sur la configuration, lors du test, nous avons eu la chance d’essayer la nouvelle chicane et les modifications apportées au tracé qui est plus étroit qu’avant dans ce secteur, même si les temps au tour sont similaires avec ceux du passé.

« La surface est vraiment bosselée et cela sera également un facteur à prendre en compte. Nous sommes prêts à nous donner notre 100% pour obtenir un bon résultat ! »

Dani Pedrosa et Marc Marquez en montgolfière :

 



Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team