En terminant la première journée du Grand Prix d’Italie en tête, Cal Crutchlow ne s’attendait pas à tomber d’aussi haut, le lendemain, au Mugello. Mais il s’en est fallu d’une chute au début de la FP3 pour biffer tout le bon travail fait. La suite a été à l’avenant et voici le Britannique seulement treizième sur la grille de départ. De quoi l’avoir amer. Et d’abord contre soi-même.

Cal Crutchlow est transparent. Lorsque l’idée de faire les 08h00 de Suzuka pour Honda lui est soumise et qu’elle ne colle pas avec son emploi du temps, il la rejette sans sourciller. De même, lorsque tout va de Charybde en Scylla par sa seule faute, il est le premier à le revendiquer. Ce samedi aurait dû confirmer une belle entame du vendredi. Mais il n’aura finalement rendu les projets du dimanche plus compliqués à réaliser.

Le Britannique explique : « je me suis lancer dans la FP3, il faisait beau, température à 24°, je ne roulais pas vite en prenant soin de faire chauffer mes pneus et les pressions étaient bonnes. Mais on avait mis un pneu avant déjà utilisé le vendredi. Et on le sait pourtant : lorsque le pneu usé monte en température, il perd de son efficacité. Tout est de ma faute et cette chute a mis en l’air toute notre journée ».

Car après tout s’est enchaîné : « cette chute nous a condamné à la Q.2 car notre seconde moto n’est pas aussi bonne que la première. Ma seule consolation est que notre rythme de course n’est pas mauvais. Si j’étais passé en Q.1, j’aurais pu reprendre ma première machine. Mais j’ai perdu du temps lors de mon tour rapide. Ces pneus sont trop tendres pour nous, d’autant plus sous cette chaleur. J’avais de quoi être neuvième. Mais je n’ai pas été assez rapide, tout simplement. Je n’ai qu’à m’en prendre à moi-même ».

Il termine : « j’étais en colère contre moi- même après les qualifications. Cette chute en FP3 nous a amené à cette stupide situation ». C’est un Crutchlow en colère et revanchard qui s’élancera du milieu du peloton. Spectacle assuré !

#ItalianGP J.2 : Chronos MotoGP

1 25 Maverick VIÑALES Yamaha 1’46.575
2 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’46.814 0.239 0.239
3 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 1’46.835 0.260 0.021
4 51 Michele PIRRO Ducati 1’46.878 0.303 0.043
5 26 Dani PEDROSA Honda 1’46.999 0.424 0.121
6 93 Marc MARQUEZ Honda 1’47.050 0.475 0.051
7 99 Jorge LORENZO Ducati 1’47.152 0.577 0.102
8 19 Alvaro BAUTISTA Ducati 1’47.167 0.592 0.015
9 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’47.266 0.691 0.099
10 53 Tito RABAT Honda 1’47.282 0.707 0.016
11 5 Johann ZARCO Yamaha 1’47.319 0.744 0.037
12 41 Aleix ESPARGARO Aprilia 1’47.475 0.900 0.156
Q1 Results:
Q2 5 Johann ZARCO Yamaha 1’47.058
Q2 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’47.141 0.083 0.083
13 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’47.220 0.162 0.079
14 8 Hector BARBERA Ducati 1’47.272 0.214 0.052
15 94 Jonas FOLGER Yamaha 1’47.305 0.247 0.033
16 29 Andrea IANNONE Suzuki 1’47.625 0.567 0.320
17 76 Loris BAZ Ducati 1’47.809 0.751 0.184
18 44 Pol ESPARGARO KTM 1’47.940 0.882 0.131
19 43 Jack MILLER Honda 1’47.961 0.903 0.021
20 45 Scott REDDING Ducati 1’47.975 0.917 0.014
21 17 Karel ABRAHAM Ducati 1’48.361 1.303 0.386
22 22 Sam LOWES Aprilia 1’48.416 1.358 0.055
23 38 Bradley SMITH KTM 1’48.594 1.536 0.178
24 50 Sylvain GUINTOLI Suzuki 1’48.892 1.834 0.298

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda