Michelin et le paddock du MotoGP™ sont à Montmeló, près de Barcelone, Espagne, pour la septième manche de la saison, le Gran Premi Monster Energy de Catalunya, sur le Circuit de Barcelona – Catalunya.

Ce complexe moderne est considéré comme l’un des plus beaux circuits et l’un des préférés de tous en raison de son dénivelé, de ses courbes rapides et de sa longue ligne droite de plus d’un kilomètre, le tout étalé sur 4,627 km. Le Circuit de Barcelona – Catalunya a été resurfacé et reconfiguré en 2018, et la distance de course réduite. Ces changements significatifs ont remis les compteurs à zéro en termes de records, ce qui laisse à Michelin la possibilité de les améliorer ce week-end. C’est bien sûr l’objectif de Michelin et la gamme de Michelin Power Slicks a été soigneusement définie pour cette piste hautement abrasive afin d’offrir aux pilotes et aux constructeurs une performance optimum pour leurs packages respectifs. Les slicks avant et arrière seront proposés dans les versions tendres, moyennes et dures habituelles, les pneus avant souples et mediums seront symétriques, quant à l’avant dur et tous les arrières ils seront asymétriques avec un mélange plus dur à droite, pour faire face aux huit virages qui vont dans cette direction, contre seulement six à gauche.

Malgré une météo généralement clémente à cette époque de l’année, le Circuit de Barcelona – Catalunya peut toujours être arrosé par des averses. Les MICHELIN Power Rain sont disponibles en soft et medium, les arrières étant eux-aussi asymétriques avec un côté droit plus dur.

Situé aux abords de Barcelone, à Montmeló, ce circuit offre de belles bagarres et des dépassements spectaculaires aux quelque 100 000 spectateurs massés dans les immenses tribunes autour de la piste. Avant la course principale, ce public de connaisseurs et de passionnés s’installe dès les premiers tours de roue programmés vendredi 14 juin avec deux séances d’essais libres. D’autres sessions se tiendront le lendemain avant les qualifications dans l’après-midi. La course s’élancera dimanche 16 juin à 14h00 et les pneus Michelin auront alors pour objectif d’offrir le meilleur grip et la meilleure constance tout au long des 3336 virages négociés sur les 24 tours et 111,048 km de course.

Piero Taramasso – Manager Deux-roues Michelin Motorsport :

« C’est un circuit qui sollicite les pneus et les motos dans leur ensemble, c’est pourquoi ce Grand Prix est devenu un rendez-vous important dans la saison et l’une des plus belles courses. C’est un mix de virages, de longue ligne droite, assez sévère pour l’épaule droite du pneu. Il faut des produits polyvalents. Il peut aussi faire très chaud, la gomme doit donc travailler sous de hautes températures. L’an dernier, la piste a été resurfacée et du week-end de course aux essais du lundi, nous avions pu collecter de nombreuses données qui nous ont servi à définir la meilleure gamme pour cette année. C’est une course que les fans et les pilotes adorent, l’ambiance est toujours excellente. Cette année, nous avons l’opportunité de battre nos propres records établis en 2018. On est confiants car nous avons davantage d’informations et on sait à quoi s’attendre ».

General / Atmosphere / Divers
GP Italy 2019 (Circuit Mugello)
31.05-2.06.2019
photo: MICHELIN

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :