Galang Hendra Pratama n’en était pas loin à Jerez, mais c’est finalement Andy Verdoïa à Misano qui fut le premier pilote Yamaha R3 bLU cRU à monter sur le podium cette saison.

Le jeune Français, âgé de 16 ans, pilotant pour le BCD Yamaha MS Racing Team, fut impliqué dans une longue bataille à six pilotes pour la victoire, décidée seulement dans le dernier virage du tout dernier tour. À quelques mètres de la ligne d’arrivée, Andy Verdoïa réussit à prendre l’aspiration sur son coéquipier Galang Hendra et termine troisième, remportant la dernière marche du podium. Le pilote indonésien termine alors en quatrième position tandis que Kevin Sabatucci franchit la ligne d’arrivée en neuvième position, après être parti de la neuvième ligne de la grille.

Alors que les essais libres du vendredi pour les pilotes du WorldSSP300 se déroulaient dans des conditions chaudes et ensoleillées, la météo s’est aggravée avant les qualifications du samedi. La Superpole pour le groupe A s’est déroulée sur une piste plus ou moins sèche, permettant à Galang Hendra de conforter sa place sur la grille de départ pour la course principale. En revanche, ce fut une toute autre histoire pour le groupe B, qui s’est vu contraint de rouler sur une piste mouillée après une forte pluie.

Ces conditions difficiles n’ont pas pour autant dérangé Andy Verdoïa qui a terminé deuxième des qualifications en temps combinés, assurant un départ en première ligne de la course WorldSSP300 du dimanche. Il en a été de même pour Jacopo Facco, qui s’est également assuré une place confortable en se qualifiant parmi le top 30. Cependant, pour Sabatucci, Beatriz Neila et Finn de Bruin, ils se sont vus être forcés de se disputer les six dernières places de la grille lors de la Course de la Dernière Chance, samedi après-midi, ayant raté le coche en qualifications.

C’est une météo chaude et ensoleillée qui est revenue dimanche. Andy Verdoïa et Galang Hendra ont réussi à se retrouver dans un groupe de six pilotes qui se disputaient la victoire tout au long de la course. Ce fut une bataille frénétique qui s’est jouée sur un fil, les six protagonistes tentant des dépassements les uns sur les autres dans le dernier virage, avant de franchir le drapeau à damiers. C’est donc Andy Verdoïa qui s’est assuré la dernière marche du podium, battant Galang Hendra de peu.

Il s’agissait du premier podium en Championnat du Monde pour Andy Verdoïa, et seulement du deuxième obtenu par un coureur français de la classe WorldSSP300. Le premier ayant été décroché par Hugo de Cancellis, un ancien coureur de bLU cRU, lors du Grand Prix de Aragon.

Andy Verdoïa : « Quel week-end incroyable ! C’était la première fois que je roulais à Misano. Vendredi, je me suis focalisé sur cette piste que je ne connaissais pas encore et j’ai travaillé sur mon rythme en course. Samedi, il a plu avant les qualifications mais cela ne m’a pas dérangé car j’aime rouler sur le mouillé, ainsi, j’ai concrétisé pour la première fois en championnat du monde une première ligne. La météo était ensoleillée et il faisait chaud, ce fut vraiment compliqué mais quelle course ! Lorsque le groupe de tête a fait un petit écart à l’avant, j’ai poussé pour rester dans le top 3. Je termine la course troisième et je monte pour la première fois sur le podium du WorldSSP330 ! Je suis vraiment très heureux de cette place et de la façon dont cette course s’est déroulée. Un grand merci à Yamaha, ma team, mes sponsors et ma famille. Maintenant, direction Donington ! ».



Tous les articles sur les Pilotes : Andy Verdoïa