5 ans et 281 jours, c’est le temps que Loris Baz a dû attendre avant de se hisser à nouveau sur le podium d’une course WorldSBK. Aux portes du Top 3 à de nombreuses occasions depuis qu’il a accompagné le retour du team Ten Kate Racing en cours d’année 2019, le Français a finalement pu concrétiser à l’occasion de la course Superpole à Portimão.

Auteur d’un excellent envol depuis la sixième place sur la grille, le Haut-Savoyard n’a pas tardé à remonter en troisième position. Il est ensuite parvenu à se maintenir ainsi jusqu’à l’arrivée pour s’offrir son premier podium depuis l’épreuve du Qatar de 2014.

Fort de cette performance, c’est depuis la première ligne qu’il s’est élancé au départ de la Course 2. Bien que dans le groupe de tête, il est malheureusement parti à la faute à hauteur du virage n°15, la courbe la plus rapide du circuit de Portimão. Plus de peur que de mal pour le pilote Yamaha qui se souffre que de quelques hématomes.

Loris Baz est désormais bien décidé à prendre sa revanche lors du prochain rendez-vous du calendrier au MotorLand Aragón fin août.

Loris Baz (Course Superpole — 3e / Course 2 — Chute) : « Je suis très content de concrétiser ! Nous avons apporté de gros changements sur l’électronique depuis hier en suivant une direction totalement différente. Ça allait beaucoup mieux. Je me suis placé en troisième position et je suis resté ainsi jusqu’à l’arrivée. C’est un énorme soulagement ! Ça a été compliqué depuis pas mal de temps et ça fait du bien de terminer sur le podium. Même s’il s’agit de la course sprint, c’est une course et c’est un podium. C’est mon premier podium depuis 2014, mon premier podium depuis mon retour en WorldSBK, le premier podium de l’équipe Ten Kate depuis 2016 et le premier podium de l’équipe avec Yamaha. Beaucoup de premières fois et ça fait du bien… Je suis très heureux et je dédie ce résultat aussi bien à toutes les personnes qui ont cru en moi depuis mon retour en WorldSBK qu’à tous ceux qui ont douté de mes capacités à aller vite. La deuxième course a été bizarre. Je suis tombé dans le premier tour à hauteur du virage le plus rapide du circuit. Je m’en sors fort heureusement indemne. J’ai quelques hématomes un peu partout, mais pour une chute à 200 km/h, je m’en sors bien. Il y a eu beaucoup de chutes et le rythme était lent. Je pense que le grip était moins bon… Je m’excuse auprès de l’équipe de terminer ainsi, mais nous avons signé notre premier podium et c’est ça qu’il faut garder. Nous tenterons d’en enregistrer quelques-uns de plus à Aragón. »



Tous les articles sur les Pilotes : Loris Baz