Comme tous les jeudis précédant Grand Prix, les pilotes MotoGP qui ne sont pas convoqués à la conférence de presse pré-événement accordent généralement des interviews aux médias dans leur hospitalité.

Aujourd’hui, Johann Zarco n’a pas échappé à cette règle et, comme à notre habitude (voir ici), nous vous proposons ici l’intégralité des propos du pilote Tech3 exprimés en anglais.


Johann Zarco : « La pause estivale a été bonne. J’ai eu pas mal de choses à faire et j’ai continué à m’entraîner mais les quatre derniers jours avant de venir ici ont été les plus reposants. Je me suis bien préparé et quand j’ai été prêt, il ne restait que quatre jours avant de venir ici. Je les ai donc passés en famille et j’ai pris l’avion mercredi. »

Avez-vous subi un entraînement spécial pour les hautes températures qui règnent ici ?

« Comme d’habitude, j’ai fait du Supermotard. Habituellement, je le fais dans le sud de la France, mais cette fois je l’ai fait à Aragon où il faisait encore plus chaud. Je pense que le plus important est d’être relaxé sur la moto, mais physiquement je pense je peux supporter cette chaleur. »

Est-ce que ce sera la course la plus exigeante physiquement, cette année ?

« Non. Jusqu’à présent, le Texas a été le plus difficile, également à cause de la piste. Ici, en République tchèque, nous avons une piste très régulière avec des virages qui sont très similaires. Vous devez attaquer et vous n’avez pas beaucoup de temps pour vous reposer, mais vous avez un rythme constant. Le Texas était très différent et peut-être que l’Autriche pourra aussi être difficile avec ses forts freinages. Nous verrons. »

Qu’attendez-vous de ce week-end ?

« J’attends de très bons résultats. Je veux être de retour dans le Top 5 et c’est vraiment possible : la moto est capable de le faire, je pense que je suis capable de le faire, et je dois juste gérer aussi bien que possible depuis la FP1 jusqu’à la FP3. Tout le week-end doit être presque parfait pour être sur le podium. Et si ce n’est pas complètement parfait, mais bien, on peut être dans le Top 5. C’est vraiment l’objectif que je veux garder à l’esprit, car de cette façon, je peux l’atteindre. »

Carmelo Ezpeleta a déclaré que le championnat pourrait comporter jusqu’à 22 courses. Pensez-vous que c’est trop ?

« Je suis heureux d’être de retour ici, dans le paddock, et avoir plus de courses pourrait être intéressant. Vous devriez alors juste bien gérer le calendrier et votre forme. C’était bien d’avoir une pause, mais quand je vois à quel point je suis heureux de remonter sur la moto, je peux imaginer que j’aimerais aussi faire 22 courses. »

Avez-vous vu des images du prochain circuit en Finlande ?

« Non, je n’ai rien vu de la Finlande, mais je connais bien les courses qui ont eu lieu à Imatra, le vieux circuit. Ce sera donc bien d’aller en Finlande. »



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3