La première manche de la Red Bull MotoGP Rookies Cup 2019 s’est disputée parallèlement au Grand Prix d’Espagne à Jerez. 

On ne compte plus les pilotes MotoGP à être issu de cette formule de promotion, à commencer par un Johann Zarco vainqueur de la première édition, et c’est à ce titre que nous avons toujours un œil sur les jeunes espoirs qui ont la chance d’y avoir été sélectionnés.

Course 1

Comme c’est souvent le cas dans les petites cylindrées (la course se dispute avec des KTM 250 monocylindre), c’est dans le dernier tour que s’est jouée la victoire de la première course entre les redoublants japonais Yuki Kunii, espagnol Carlos Tatay et belge Barry Baltus. De la pole position, Kunii, 16 ans, s’est retrouvé en bagarre avec 6 adversaires mais a effectué un dernier tour parfait pour franchir la ligne d’arrivée en tête.

Bien que le podium se soit finalement clairement dessiné durant les trois derniers tours entre ces 3 pilotes devant l’Espagnol David Salvador, la bagarre comprenait également les débutants français Lorenzo Fellon, japonais Haruki Noguchi et suisse Jason Dupasquier jusqu’à la mi-course, avant que la plus grande expérience de leurs adversaires fasse la différence.

A peine plus loin au classement (9e) mais toutefois plus éloigné au chrono, Clément Rougé obtient un prometteur top 10 pour sa première course dans la catégorie, tandis que Gabin Planques, le dernier Français sélectionné, apparaît en 17e position.

Yuki Kunii a gagné au Mugello la saison dernière avant d’être blessé lors d’une course qui n’était pas une course de la Rookies Cup mais qui a néanmoins ruiné sa saison. Mais après un excellent test de pré-saison et des séances d’essais et de qualifications presque parfaite vendredi, le japonais se présentait à la course relativement confiant : « honnêtement, la course a été un peu plus difficile que ce à quoi je m’attendais. Les autres coureurs ont pris un bon départ et c’était un gros groupe dans les premiers tours, tout le monde poussait très fort. Au milieu de la course, je me suis rendu compte que j’avais un bon rythme et que le groupe ne suivait pas. Tatay roulait toujours très fort et a poussé très fort jusqu’au bout. Je suis content, c’est une excellente façon de commencer la saison et la moto était géniale ».

Carlos Tatay : « Je suis heureux de terminer et de prendre la deuxième place, ce fut un combat très difficile jusqu’au bout. Il y a eu beaucoup de dépassements à chaque tour, Yuki était un peu plus fort que moi aujourd’hui. Ma moto était bonne, je ne changerai rien, je vais juste travailler sur moi-même ».

Barry Baltus : « Tout à la fin, j’ai choisi la mauvaise vitesse. Je suis allé à l’intérieur pour dépasser Tatay et poursuivre Kunii, j’ai enclenché la 3e vitesse mais j’étais sur une trajectoire serrée. Tatay était en 2e et s’est éloigné de moi à l’accélération. C’était quand même une bonne course, c’était bien de se battre en tête. Je ne pouvais pas m’échapper, je savais que je devais rester deuxième ou troisième et faire l’effort dans le dernier tour, mais j’ai fait une erreur au dernier tour et j’ai dû pousser très fort pour les rattraper. J’ai réussi mais la mauvaise vitesse m’a coûté cher. Mais la moto est bonne, pas besoin de changer quoi que ce soit ».

Laurent Fellon, 14 ans, a été franchement surpris par sa cinquième place : « Honnêtement, je ne m’attendais pas à être à l’avant. J’ai apprécié la course, j’espère que nous pourrons améliorer un peu les réglages pour demain car je manquais d’adhérence à l’arrière dans les cinq derniers tours, mais j’en suis satisfait et j’ai beaucoup appris ».

Course 2

On prend les mêmes et on recommence ! Le même trio composé de Carlos Tatay, Yuki Kunii et Barry Baltus, qui a dominé le samedi, a réalisé une nouvelle démonstration pendant 16 tours lors de la Course 2 de la Red Bull MotoGP Rookies Cup à Jerez.

Cette fois, c’est l’Espagnol Tatay qui a franchi la ligne d’arrivée devant le Japonais Kunii tandis que le Belge Baltus chutait dans le dernier tour.

L’Italien Matteo Bertelle, 15 ans, est monté sur la troisième marche du podium après que le Français Lorenzo Fellon, 14 ans, ait été pénalisé de 3 secondes pour avoir dépassé les limites de la piste. On se souvient que cela lui avait déjà causé des soucis lors de la première course de l’European Talent Cup à Valence…

Jason Dupasquier hérite donc de la 4e place tandis que les choses ont été un peu plus difficiles pour Clément Rougé dans cette deuxième course à la suite d’un départ moyen.

Yuki Kunii: « Presque parfait. Oui, aujourd’hui j’ai senti que la moto glissait un peu plus qu’hier, la température de la piste était un peu plus chaude et au milieu de la course j’avais l’impression d’être un peu plus à la limite qu’hier. Je n’avais pas ce petit plus pour pousser. Dans le dernier tour, j’ai essayé de doubler Tatay, mais je savais qu’il défendrait bien et il l’a fait. La prochaine course est au Mugello et j’y suis très bien donc j’ai hâte d’y être ».

Lorenzo Fellon, très déçu après avoir  franchi la ligne d’arrivée en troisième position, mais avoir été sanctionné par une pénalité. « C’était dur, je sais que j’avais dépassé les limites de la piste, mais la dernière fois, c’était le dernier virage et la moto glissait, je n’ai pas pu l’arrêter ».

Barry Baltus : « J’ai attaqué à deux tours de la fin. Je savais que je devais m’échapper pour qu’ils ne puissent pas me passer à l’aspiration. J’ai réussi ça pendant les deux derniers tours. Dans le dernier tour, j’étais devant dans la ligne droite de retour, je voulais passer à gauche pour le virage suivant, je n’ai pas réalisé que Carlos était là, et je l’ai touché.  C’était une grosse chute rapide, j’ai de la chance, je ne suis pas blessé ».

Classement au championnat :

 

Tous les articles sur les Pilotes : Clément Rougé, Lorenzo Fellon

Tous les articles sur les Teams :