Les 24 heures du Mans du YART Yamaha ont pris fin prématurément lorsqu’une panne mécanique à la dixième heure a mis fin à leur course alors qu’ils occupaient la deuxième place. Cependant, malgré une bonne performance dans la première moitié de la course, l’équipe a obtenu 14 points au championnat du monde d’endurance FIM.

Dans des températures élevées, Karel Hanika a lancé la saison 2021 du YART, mais après un problème au départ, il s’est retrouvé repoussé en 15ème position. La course a été rapidement perturbée par un incident dans le premier virage pour le Wojcik Racing Team, ce qui a permis au pilote tchèque de revenir dans le peloton. L’ancien champion de la Red Bull Rookies Cup s’est frayé un chemin dans le peloton et s’est rapidement retrouvé dans le top 10 à la fin des dix premières minutes. Cinq minutes plus tard, Hanika était dans le top 5 et continuait sa course pour le podium.

Auteur du meilleur tour de la course, le jeune homme de 25 ans a continué à attaquer et s’est hissé à la troisième place avant de dépasser la Kawasaki du Tati Team Beringer Racing au Garage Vert pour prendre la deuxième place. Avec un écart de 2,7 secondes devant lui, Hanika a continué à pousser et a rattrapé la moto de tête à la fin de son premier relais.

La R1 numéro sept étant désormais aux mains de Marvin Fritz, le pilote allemand est revenu sur la piste juste derrière la moto du SERT, où il est resté pendant toute la durée de son relais. En gardant l’équipe dans la course, Fritz est rentré aux stands, et c’était au tour de l’expérimenté Niccolò Canepa. Un arrêt au stand vital pour l’équipe YART a permis à l’Italien de prendre la tête de la course, mais il n’a pas pu tenir le coup pendant son relais. Luttant avec l’adhérence de l’arrière de la moto en raison des températures plus élevées, l’équipe officielle Yamaha a gardé son calme et a enchaîné les tours tout en restant à portée de la tête de la course.

A l’approche des quatre heures de course, Karel Hanika est de retour sur la R1 et rattrape le temps perdu lors de l’arrêt aux stands. Après avoir suivi la moto du SERT, le pilote tchèque a pris la tête de la course, et une bataille titanesque avec Gregg Black a commencé. Hanika s’est emparé de la tête mais l’a cédée en s’arrêtant un tour plus tôt que son rival. Avec une deuxième place confortable, l’équipe du YART continuait de pousser et s’est assuré neuf points supplémentaires au bout de huit heures.

Cependant, la chasse à la victoire du YART s’est terminée de façon dramatique à la dixième heure lorsque Marvin Fritz a fait rentrer la R1 dans les stands. Grâce à un effort héroïque de l’équipe, le moteur a été démonté et reconstruit en une heure, mais les dégâts étant trop importants, l’équipe a été contrainte d’abandonner la course.

Malgré l’abandon, le YART a pu marquer 14 points au Mans et est déterminé à poursuivre sur sa lancée lors de la deuxième manche de la saison à Estoril, au Portugal, le 17 juillet.

Karel Hanika – YART Yamaha Official EWC Team

« Nous sommes déçus de ce résultat, il est difficile de l’accepter. Jusqu’à ce problème, le feeling n’était pas mauvais. Ce n’était pas parfait parce que nous avions du mal avec l’adhérence arrière à cause des températures élevées, mais malgré cela, nous avons pu conserver notre place pour rester aussi près que possible de la première position. Notre plan était d’attaquer vraiment dans la nuit parce que nous savions que nous étions forts à ce moment-là, mais malheureusement, nous n’avons pas pu montrer notre potentiel. Je suis très triste pour toute l’équipe mais je sais que nous serons de retour à Estoril pour faire un bon résultat. »

Marvin Fritz – YART Yamaha Official EWC Team

« Je ne sais pas quoi dire, c’est comme une histoire sans fin. L’année dernière, nous avons terminé quatrième et cette année, nous étions très forts aux essais, et nous avions la pole position. Nous savions que notre point fort serait la nuit parce que nos pneus et notre moto avait bien fonctionné lors des essais de nuit, donc nous savions que ce serait notre point fort. Nous avons eu un peu plus de difficultés que prévu dans la journée, mais même avant le problème technique, nous rattrapions le SERT d’une demi-seconde à une seconde par tour et nous étions en bonne position pour la course de nuit. Karel, Niccolò et moi avons fait du bon travail cette semaine, l’équipe a fait un travail incroyable et nous méritions beaucoup plus. Le championnat sera difficile parce que nous perdons beaucoup de points dans les courses de 24 heures, mais nous sommes déjà concentrés pour faire de notre mieux à Estoril et récupérer quelques points. »

Niccolò Canepa – YART Yamaha Official EWC Team

« C’est vraiment frustrant d’être éliminé de la course aussi tôt. J’étais rapide, je n’ai pas fait d’erreur et je me sentais fort, mais nous n’avons pas eu ce que nous méritions. La course se déroulait comme prévu, les conditions étaient plus chaudes que prévu et nous avons eu un peu plus de mal. Mais malgré cela, l’écart était encore très proche pour une course de 24 heures ! Nous savions que nous ne faisions que commencer notre parcours, le rythme des essais de nuit était une demi-seconde plus rapide que celui de nos rivaux, donc nous savions que nous avions quelque chose en plus. C’est dommage mais il n’y a rien que nous puissions faire. Il n’y a pas de regret parce que nous avons fait une bonne course, et nous devons juste nous concentrer sur Estoril. Nous devons essayer de gagner des courses maintenant parce que lorsque vous perdez une course de 24 heures dans une saison aussi courte, le championnat est terminé. »

Mandy Kainz – YART Yamaha Official EWC Team, Team Manager

« Notre plan était de contrôler la course et de suivre la Suzuki parce que nous avions un peu plus de mal dans ces conditions. Nous savions que notre temps viendrait avec les conditions plus froides, et nous l’avions aussi prouvé lors du warm up. Mais d’un coup, nous n’avons pas pu utiliser le rythme que nous avions dans la nuit quand un problème technique avec le moteur a mis fin à notre course. Nous allons maintenant nous tourner vers Estoril, nous devons arriver dans la meilleure forme possible et gagner; c’est notre objectif. »

 




Tous les articles sur les Teams : YART-Yamaha