Dans une semaine précisément aura lieu la finale du Championnat du monde d’endurance à Suzuka au Japon.

L’épreuve, qui a toujours bénéficié d’un règlement particulier, est d’une importance extrême pour tous les constructeurs japonais qui y jettent toutes les forces dans la bataille.

Après 4 victoires consécutives de Yamaha lors des 4 dernières éditions, il n’y a pas cette année de véritable favori puisque la firme d’Iwata et sa machine vedette (#21 YAMAHA FACTORY RACING TEAM, JPN, Katsuyuki NAKASUGA JPN, Alex LOWES GBR, Michael van der MARK NED YAMAHA YZF-R1 2019, Bridgestone) devront affronter rien de moins que la Honda officielle du HRC (#33 EWC Red Bull Honda, JPN, Takumi TAKAHASHI JPN, Ryuichi KIYONARI JPN, Stefan BRADL GER, Honda CBR1000RR SP2 2018, Bridgestone ) épaulée par la FCC TSR championne du monde en titre (#1 F.C.C. TSR Honda France, JPN, Josha HOOK AUS, Freddy FORAY FRA, Mike Di MEGLIO FRA, Honda CBR1000RR SP2 2018, Bridgestone).

Honda possède déjà 27 victoires dans l’épreuve et entend bien en rajouter une cette année sur ses terres après l’échec de l’année dernière. Pour le titre, cela va être plus difficile même si cela reste mathématiquement possible.

Rank Manufacturer / Constructeur Country FRA FRA SVK GER JPN Total
1 Yamaha JPN 61 43 49 40 193
2 Kawasaki JPN 41 61 26 38 166
3 Honda JPN 46 48 34 30 158
4 Suzuki JPN 30 45 39 21 135
5 BMW GER 30 10 15 25 80

Sur le papier, les animateurs habituels du championnat du monde EWC (Kawasaki SRC, Suzuki SERT, Honda FCC TSR, YART Yamaha, etc.) ne peuvent généralement pas prétendre à la victoire aux 8 Heures de Suzuka, car ils ne disposent pas du dernier moteur usine et/ou des Bridgestone “magiques”, mais en endurance, rien n’est jamais écrit d’avance… et attention à la Honda #1, très proche de la moto officielle et qui n’a plus rien à perdre !

Pos Team / Equipe Machine Country FMN FRA FRA SVK GER JPN Total
1 TEAM SRC KAWASAKI FRANCE Kawasaki FRA FFM 40 62 1 29 132
2 Suzuki Endurance Racing Team Suzuki FRA FFM 41 45 27 14 127
3 F.C.C. TSR Honda France Honda JPN MFJ 51 3 25 30 109
4 WEPOL Racing Yamaha GER DMSB 43 37 19 2 101
5 YART – YAMAHA Yamaha AUT AMF 41 11 35 1 88
6 Honda Endurance Racing Honda GBR ACU 9 51 15 4 79

 Les outsiders pour la victoire aux 8 Heures sont principalement représentés par Kawasaki et sa moto officielle toujours détentrice du record du tour en 2’05.168 (#10 EWC Kawasaki Racing Team, JPN, Jonathan REA GBR, Leon HASLAM GBR, Toprak RAZGATLIOGLU TUR, Kawasaki ZX-10RR 2019, Bridgestone) et  la Yoshimura Suzuki quasi officielle (#12 EWC YOSHIMURA SUZUKI MOTUL RACING, JPN, Yukio KAGAYAMA JPN, Kazuki WATANABE JPN, Sylvain GUINTOLI FRA, SUZUKI GSX-R1000 2019, Bridgestone).

Les essais officiels commenceront à partir de jeudi prochain alors que le départ de ces 8 Heures sera donné dimanche 28 juillet à 11h30 (4h30 heure française).

Lors des derniers essais, la Honda officielle a semblé avoir un léger avantage de l’ordre de presque 3 dixièmes sur la Yamaha officielle (2’05.939 vs 2’06.213), mais absolument rien n’est encore figé puisque tous les équipages n’étaient pas au complet, en particulier avec les absences de Michael van der Mark sur la Yamaha et Jonathan Rea sur la Kawasaki.

Au terme des trois jours de mise en jambe voici les principales déclarations des favoris.

Takumi Takahashi | Red Bull Honda (#33)
“Il n’y a pas de réglages “satisfaisants”, mais je veux que la moto se rapproche le plus possible de ce qui me plairait. Je suis plus rapide que l’an dernier, mais j’ai dû aller cherche chaque dixième de seconde. Et puisqu’il y a trois coureurs, pas un seul, nous devons être synchronisés. Tout peut arriver pendant la course, mais si tout va bien, je suis sûr qu’on s’en sortira bien.”

Stefan Bradl | Red Bull Honda (#33)
“Je suis heureux d’avoir la chance de participer aux 8 Heures de Suzuka. C’est comme un rêve devenu réalité. Ce sera une course importante, donc je ferai de mon mieux pour aider l’équipe à gagner. La moto est complètement différente d’une MotoGP, donc je dois changer mon style de pilotage. Je travaille dur pour être complètement prêt pour la course.”

Tohru Ukawa | Red Bull Honda (#33) Team Manager
“Aujourd’hui, Stefan [Bradl] a fait un long run, tandis que Takumi [Takahashi] s’est concentré sur la mise au point des réglages. Nous sommes assez rapides par rapport aux autres équipes, mais Takumi n’est pas encore satisfait. C’est un perfectionniste. Les tests se sont bien déroulés jusqu’à présent.”

Katsuyuki NakasugaYamaha Factory Racing Team (#21)
“Tout d’abord, aujourd’hui, nous voulions travailler sur la mise au point de certains petits domaines et nous avons essayé de nouveaux réglages, ce fut donc une journée productive. Ce que nous avons essayé s’est avéré très efficace, alors je pense que nous allons continuer comme ça avant la course.”

 Wataru Yoshikawa Team manager | Yamaha Factory Racing Team (#21) :
“Aujourd’hui, Kohta Nozane s’est joint à nous pour le test, et nous lui avons demandé de travailler sur la consommation de carburant pour toutes nos machines. Nakasuga a vérifié et reconfirmé la direction que l’équipe avait décidé la veille pour le châssis. Même si Alex et Michael ne sont pas là, nous testons toujours avec les deux à l’esprit, et essayons de trouver la moto la mieux équilibrée pour les trois pilotes. Je pense que nous faisons des pas dans la bonne direction comme ça.”

Masakazu Fujii Team Manager | F.C.C. TSR Honda France (#1)
« Notre objectif est bien sûr de remporter à nouveau le titre et nous allons nous battre comme d’habitude à Suzuka sur notre terrain. Nous devons prendre des points en qualification (points pour les cinq premiers sur la grille) et notre objectif est de terminer sur le podium. A Suzuka, les pneus Bridgestone peuvent nous donner certains avantages par rapport à nos concurrents pour le titre mais, d’un autre côté, toutes les meilleures usines japonaises utilisent également des pneus Bridgestone. Ce sera vraiment une course très difficile et compétitive cette année ».

Liste des engagés