Après que la course a été neutralisée pendant la nuit, le Bol d’Or prenait un nouveau départ à 6h ce dimanche matin. Le FCC TSR Honda France prenait la tête devant le Suzuki Endurance Racing Team, YART Yamaha, Webike SRC Kawasaki France, le Wójcik Racing Team et Tecmas BMW GMC. Le meilleur Superstock, Moto Ain, a repris la course en 7e position.

Le Bol d’Or a été suspendu après trois heures de course en raison des très mauvaises conditions météo et les machines mises en parc fermé sur la pitlane. Les équipes ont été autorisées samedi soir à rentrer leurs motos dans les stands. Les machines sont ressorties dimanche matin peu avant 6 h pour un nouveau départ derrière les safety cars dans l’ordre du classement de samedi à 18 h avant la suspension de la course.

Conformément au règlement FIM EWC, les premiers points ont été accordés aux dix premiers équipages classés en Formula EWC et en Superstock 8 heures après le départ. Ce classement est celui retenu samedi au moment de la suspension de la course. Le F.C.C. TSR Honda France reçoit donc 10 points en tête de classement EWC ainsi que Moto Ain, leader de ce classement intermédiaire en Superstock.

Concernant la deuxième distribution de points intermédiaires qui devaient être accordés à 7 h du matin après 16 h de course, le jury FIM de la course a décidé de reporter leur distribution sur le classement à 10 h 30 qui marquera la mi-temps de cette deuxième partie de course inédite au Bol d’Or.

Avantage à Baz et di Meglio

La lutte apposait rapidement Loris Baz sur Yamaha à Mike di Meglio sur Honda, Christoffer Bergman sur Yamaha, Gregg Black sur Suzuki, Jérémy Guarnoni sur Kawasaki et Kenny Foray sur BMW.

Le choix des pneus était délicat et dans ce domaine la Yamaha du TART et la Honda FCC TSR Honda France semblaient le mieux s’en tirer avec leurs Bridgestone. Ces deux machines comptaient après 2h30 de course matinale 1’54 d’avance sur la Yamaha de Bergman. En troisième position, l’équipe polonaise Wojcik Racing Team (avec Gino Rea, Christoffer Bergman et Axel Maurin) faisait une très belle course en troisième position, avec 37 secondes d’avance sur la Suzuki du SERT.

A 8h40, loris Baz comptait 15 secondes d’avance sur Marc di Meglio. On rappelle que le YART a pour équipage complet Loris Baz, Marvin Fritz et Niccolò Canepa, tandis que FCC TSR Honda France compte sur Josh Hook, Freddy Foray et Mike Di Meglio. En Superstock, Moto Ain faisait une course superbe avec Roberto Rolfo, Robin Mulhauser et Hugo Clère.

Pour la quatrième place, la lutte était très intense entre Webike SRC Kawasaki France avec Jérémy Guarnoni, Erwan Nigon et David Checa) et Suzuki Endurance Racing Team (Vincent Philippe, Étienne Masson et Gregg Black).

En tête, Loris Baz avait le meilleur temps au tour en 1’57.032. Mike di Meglio perdait un peu de terrain en deuxième position, à 25 secondes.

A 8h48, Loris Baz rentrait ravitailler et c’était lui qui repartait pour un deuxième relais consécutif sur la Yamaha autrichienne.

Classement à la dix-huitième heure :

La Yamaha Moto Ain, en tête en Superstock (ci-dessus)

Vidéos : merci à Vive l’Endurance

Photos © David Reygondeau pour Eurosport Events, équipes, constructeurs et partenaires



Tous les articles sur les Teams : F.C.C. TSR Honda France, YART-Yamaha