La nouvelle équipe officielle Yoshimura SERT Motul fait sa rentrée au Mans. Des essais privés réunissent pour la première fois en piste les hommes et la Suzuki qui visent un nouveau titre mondial en 2021.

Ces essais hivernaux sur le circuit Bugatti ont permis à quelques équipes du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2021 de reprendre leurs marques sur la piste qui accueillera les 24 Heures Motos les 17 et 18 avril prochains. On a vu entrer en action les principaux favoris au titre mondial 2021. Parmi eux, l’un des plus attendus est le champion du monde en titre et sa nouvelle formation Yoshimura SERT Motul.

Cette association franco-japonaise de deux grands spécialistes de l’Endurance est déjà concentrée sur l’objectif. Le staff technique Yoshimura et les équipes du Suzuki Endurance Racing Team sont pour le première fois cette semaine en essais dans la configuration 2021 avec des Suzuki préparées par Yoshimura et chaussées par Bridgestone. Au guidon pour cette première sortie en piste, Gregg Black et Kazuki Watanabe qui a découvert le tracé du Bugatti.

Dans le box, le staff débriefe chaque passage en piste dans un ambiance studieuse. A un mois de l’ouverture de la saison 2021, Yoshimura SERT Motul affiche sa confiance en cette GSX-R1000R optimisée.

« Notre moto 2021 est complétement différente, affirme Damien Saulnier, team-manager français. Les machines ont été préparées au Japon. Suzuki et Yoshimura se sont vraiment beaucoup investis dans le développement des motos ». Dès les premiers essais, Gregg Black, l’un des pilotes confirme. « C’est toujours une GSX-R mais il y a une multitude de petites évolutions. L’électronique évolue et cela fait un bon package avec les pneus Bridgestone. La moto est plus facile et aussi plus confortable grâce à de petites choses comme le repositionnement des cale-pieds ».

Pour Yohei Kato, team manager japonais du Yoshimura SERT Motul, c’est l’aboutissement de plusieurs années de collaboration. « Suzuki et Yoshimura développent cette machine d’année en année pour gagner les Suzuka 8 Hours. Cette machine est basée sur les spécifications de la moto Yoshimura pour Suzuka. Depuis l’an dernier, nous travaillons avec le SERT pour adapter et développer la machine pour les 24 heures ».
Quant au confort, cela tient aussi selon Yohei Kato de la performance. « Le pilote doit être concentré sur son pilotage donc nous construisons une machine qui lui permet de le rester. Le but est toujours de faire le meilleur temps ».

Photos : Good-Shoot



Tous les articles sur les Pilotes : Gregg Black

Tous les articles sur les Teams : Yoshimura SERT Motul