Il pleut aussi parfois en Espagne, et c’est le cas actuellement dans le centre, ce qui a entraîné le retard des départs des course de ce week-end à Albacete, à commencer par celle des Moto2 qui ouvrait la journée.

Moto2 Course 1 :

Dès l’extinction des feux rouges, Jesko Raffin (Kalex, Swiss Innovative Investors Junior) réalise le meilleur départ depuis sa 3e position sur la grille et passe en tête au premier virage.

Les pilotes sont sur des œufs et, dans ces conditions précaires, Héctor Garzó (Mistral Tech3, Team Wimu CNS) se montre le plus à l’aise en s’emparant du commandement avant la fin du premier tour. Il parvient ensuite à créer rapidement un écart de plus de 5 secondes sur un groupe composé du leader du championnat Jesko Raffin, Lucas Tulovic (Mistral Tech3, Team Wimu CNS), Xavi Cardelus (Kalex, Team Sytlobike) et le poleman Edgar Pons (Kalex, AGR Team).

Vers la mi-course, Xavi Cardelus se révèle le plus rapide en piste et entreprend de remonter sur le leader. La jonction se fait à 7 tours de l’arrivée et le pilote andorran prend l’avantage dans la foulée avant de se créer une zone de confort de plusieurs dizaines de mètres.

Cependant, la pluie redouble et Hector Garzo n’a pas dit son dernier mot : il produit son effort à 3 tours du drapeau à damier. En moins d’un tour, il parvient à revenir sur le leader, à le doubler, et à conserver un avantage de 6 dixièmes jusqu’au baissé du drapeau, inscrivant ainsi sa première victoire en championnat d’Europe FIM CEV Moto2.

Le pilote français Cédric Tangre termine 14e.

Au championnat, Jesko Raffin possède maintenant 48 points d’avance sur Edgar Pons, ce qui laisse toujours à ce dernier une infime possibilité mathématique de se battre pour le titre.

Moto2 Course 2 :

La pluie a cessé pour la 2e course Moto2 de la journée. Les pilotes partent en slicks sur une piste qui comporte encore de nombreuses zones d’humidité.

Cette fois, c’est le poleman Edgar Pons (Kalex, AGR Team) qui s’élance le mieux devant les deux Tech3 d’Hector Garzo et Lucas Tulovic suivi de Jesko Raffin (Kalex, Swiss Innovative Investors Junior).

 

Dès la fin du premier tour, les 2 Mistral M610 passent en tête et commencent à s’échapper, Lucas Tulovic précédant maintenant Hector Garzo.

Ce dernier reprend la tête et, en essayant de le suivre, Lucas Tulovic subi un highside qui annihile toutes ses chances.

Hector Garzo s’apprête alors à s’élancer dans un cavalier seul quand une violente averse refait son apparition. Xavi Cardelus (Kalex, Team Sytlobike) est le premier à rentrer au box pour passer les pneus pluie alors qu’il reste 15 tours à parcourir. Hector Garzo hésite encore un tour, ce qui lui coûte 20 secondes.

Jesko Raffin est le bénéficiaire des passages au box mais la Direction de course impose un drapeau rouge car c’est maintenant une véritable tempête qui s’abat sur le circuit d’Albacete.

La pit-lane est véritablement inondée et la suite de la course est finalement annulée, avec la moitié des points attribués selon l’ordre établi au moment du drapeau rouge.

Avec le seul rendez-vous du 25 novembre à Valence à effectuer, cela apporte mathématiquement un titre de champion d’Europe à Jesko Raffin, après celui de champion d’Espagne Moto2 obtenu en 2014.

Vous pouvez revisionner les courses ici



Tous les articles sur les Pilotes : Jesko Raffin