Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas !

Alors que les trois leaders successifs, la BMW #37, la Suzuki #1 et la Yamaha #7, ont vu leurs chances de victoire réduites à néant à la suite de chutes sans gravité, on peut imaginer que les pilotes de la Kawasaki #11, qui ont alors hérité du commandement, n’ont fait preuve d’aucun zèle dans leur pilotage…

Hélas, que n’ayant commis aucune faute, cela n’a pas suffi pour que le team WEBIKE SRC KAWASAKI FRANCE TRICKSTAR monte sur la plus haute marche du podium puisque, talonnée à quelques secondes par la F.C.C. TSR Honda France #5 qui revenait fort, la machine de Jérémy Guarnoni, Erwan Nigon et David Checa tombait tout simplement, mais cette fois en panne d’essence, à moins de deux heures du drapeau à damier.

S’en est suivie une fin de course à couper le souffle, en particulier pour la 2e place entre la Kawasaki#11 (avec Jérémy Guarnoni), la Yamaha #333 (avec Florian Marino) et la BMW #37 (avec Markus Reiterberger).

Du coup, c’est bien la F.C.C. TSR Honda France #5 qui, malgré des petits problèmes d’électronique et de pneus ayant enlevé de sa superbe à la CB R1000, n’a commis aucune faute et a franchi la ligne d’arrivée victorieusement, alors que les deux autres marches du podium se sont disputées à couteaux tirés jusqu’au dernier tour, au détriment de la Yamaha #333 qui termine derrière la Kawasaki #11 et la BMW #37.

Parmi les équipes de pointe malmenées durant cette course, YART – Yamaha Official EWC Team termine 10e après sa chute.

Yoshimura SERT Motul prend la 17e place. Une seconde chute a empêché l’équipe Suzuki de reprendre pied dans le carré de tête. Xavier Simeon au guidon de la Suzuki officielle a percuté Morgan Berchet (Tati Team Beringer Racing) à l’approche d’un pilote attardé.

Morgan Berchet, qui est venu soutenir Xavier Simeon, sonné par sa chute, reçoit l’Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy pour ce geste de solidarité. Tati Team Beringer Racing était alors 4e et en mesure de jouer le podium.

En Superstock, Kawasaki #24 du BMRT 3D MAXXESS NEVERS tire les marrons du feu et termine sixième au général, devant 2 EWC.

Changement de leader au championnat, où WEBIKE SRC KAWASAKI FRANCE TRICKSTAR possède maintenant 5 points d’avance sur F.C.C. TSR Honda France, 7 sur BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM et 11 sur YOSHIMURA SERT MOTUL.



Tous les articles sur les Pilotes : Mike di Meglio

Tous les articles sur les Teams : F.C.C. TSR Honda France