Plus Pol Espargaró fait le bilan de sa première partie de saison avec une usine Honda dont il est la nouvelle recrue, plus il donne l’impression de se faire du mal… L’Espagnol venu de quatre ans passés chez KTM, sans néanmoins avoir gagné la moindre des trois premières victoires de cette usine en 2020, a vu de sa Honda nouvellement fournie la RC16 triompher une nouvelle fois mais aussi la RC213V rafler la mise avec le pourtant encore convalescent Marc Marquez. Quant à lui, le seul classement qu’il mène pour l’instant est celui des chutes…

Pol Espargaró ne peut pas continuer ainsi, et, d’ailleurs, il ne le veut pas. Le cadet d’un Aleix qui roule sur l’Aprilia a chuté déjà à 13 occasions en neuf meetings disputés et il devance dans ce douloureux classement… son frère qui est tombé à 10 occasions. Iker Lecuona et Alex Marquez ont le même score tandis que Marc Marquez en regrette neuf et Nakagami six. Lorsque l’on détaille cette comptabilité, on note que sur les 137 accidents répertoriés en MotoGP à ce stade de l’année, dans pratiquement 40 on trouve un pilote Honda. C’est dire combien cette RC213V est compliquée…

Une situation que Pol Espargaró ne souhaite pas voir perdurer : « je ne veux pas passer le reste de l’année à souffrir comme ça, je ne le mérite pas » dit-il sur Motosprint. « J’ai pour objectif de me battre pour le top 5. C’est ce que Honda attend de moi et je me battrai pour le faire ».

Pol Espargaró encense Alberto Puig

Après avoir égratigné Honda sur son retard dans le développement de sa moto, l’ancien Champion du Monde de Moto2 met de l’huile dans les rouages en se félicitant de la présence dans le box d’un coordinateur de la trempe d’Alberto Puig : « Alberto Puig m’aide dans l’adaptation, il est d’une grande aide pour moi. Quand je parle de mes problèmes, je vois qu’il me comprend vraiment et qu’il m’écoute. Quand on ressent cette confiance importante, c’est très positif pour le pilote ».

Il termine : « pour moi, les relations personnelles à l’intérieur du box sont très importantes pour obtenir des résultats, elles font partie du résultat. La relation est déjà très bonne et je suis sûr que ce sentiment s’améliorera également à l’avenir ». Même si les résultats restent décevants ?

Pol Espargaró



Tous les articles sur les Pilotes : Pol Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team