Quelle journée parfaite pour Maverick ! Non seulement il remporte son troisième Grand Prix de l’année, sur cinq épreuves disputées, mais il profite involontairement du malheur de ses principaux adversaires pour le titre Valentino Rossi et Marc Marquez pour creuser un bel écart au classement provisoire du Championnat du Monde.

Avant la course, Vinales en occupait la deuxième position, deux points derrière son coéquipier Valentino Rossi et deux devant Marc Marquez. La course s’annonçait donc très disputée, et elle le fut, mais personne ne s’attendait à ce que Maverick puisse creuser un écart aussi important.

Maverick Viñales partait de la pole pour la deuxième fois cette saison, sur le circuit où il a réalisé son premier podium en catégorie MotoGP l’année dernière. Il a remporté sa première victoire en Grand Prix au Mans en 125 en 2011.

Il devait céder la première position dès le premier virage à Johann Zarco, parti en pneus tendres et très motivé devant son public. Maverick ne s’affolait pas et le suivait, accompagné de Valentino Rossi. L’Espagnol plaçait son attaque au septième tour et doublait Zarco, mais Rossi le passait ensuite. L’Italien faisait une petite erreur et Vinales reprenait l’avantage. Rossi le menaçait jusqu’au bout, mais hélas chutait dans le dernier tour.

Avec trois victoires désormais en cinq courses, Vinales domine nettement après ce GP de France le Championnat du Monde. Pour sa première saison chez Yamaha, c’est l’indéniable consécration de son très grand talent.

Pour Maverick Vinales, « Rester avec Johann pendant les premiers tours de la course a été difficile, il était vraiment rapide et avec le réservoir plein, nous n’étions pas aussi fort que lui.

« Il sortait très bien et très vite des virages. Ensuite, son pneu a commencé à baisser un peu et notre pneu a commencé à bien fonctionner à l’arrière, et tour après tour, je me sentais mieux.

« Jusqu’à la fin, au dernier tour, j’ai donné tout ce que j’avais ici au GP de France et, honnêtement, je suis très content. L’équipe a travaillé à un niveau incroyable ce week-end, j’espère que nous pourrons continuer comme ça. Bien sûr, les pneus travaillaient très bien ici, nous espérons que nous pourrons travailler comme ça également en Mugello. »

Classement du Grand Prix de France :

1. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 43m 29.793s
2. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 43m 32.927s
3. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 43m 37.510s
4. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 43m 41.016s
5. Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) 43m 43.312s
6. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 43m 53.795s
7. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 43m 55.526s
8. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 44m 2.396s
9. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 44m 15.577s
10. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 44m 18.125s
11. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 44m 19.829s
12. Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 44m 22.454s
13. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 44m 22.972s
14. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 44m 25.225s
15. Sylvain Guintoli FRA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 44m 36.671s

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Maverick VIÑALES Yamaha SPA 85
2 Dani PEDROSA Honda SPA 68
3 Valentino ROSSI Yamaha ITA 62
4 Marc MARQUEZ Honda SPA 58
5 Johann ZARCO Yamaha FRA 55
6 Andrea DOVIZIOSO Ducati ITA 54
7 Cal CRUTCHLOW Honda GBR 40
8 Jorge LORENZO Ducati SPA 38
9 Jonas FOLGER Yamaha GER 38
10 Jack MILLER Honda AUS 29
11 Danilo PETRUCCI Ducati ITA 26
12 Scott REDDING Ducati GBR 26
13 Loris BAZ Ducati FRA 19
14 Aleix ESPARGARO Aprilia SPA 17
15 Andrea IANNONE Suzuki ITA 15
16 Alvaro BAUTISTA Ducati SPA 14
17 Tito RABAT Honda SPA 13
18 Hector BARBERA Ducati SPA 12
19 Karel ABRAHAM Ducati CZE 9
20 Alex RINS Suzuki SPA 7
21 Pol ESPARGARO KTM SPA 6
22 Bradley SMITH KTM GBR 6
23 Sam LOWES Aprilia GBR 2
24 Sylvain GUINTOLI Suzuki FRA 1

Photo © Yamaha



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP