Après un premier départ chaotique, Romano Fenati chutait et Mir s’envolait seul en tête pour l’emporter devant Aron Canet, Fabio di Giannantonio, Marcos Ramirez, Juanfran Guevara, Enea Bastianini et Jules Danilo. L’avantage Mir au Championnat était porté à 34 points.

#FrenchGP Moto3

2016

2017

FP1 1’43.959 Jorge Navarro  1’51.468 Adam Norrodin
FP2 1’43.365 Brad Binder  1’52.716 Jorge Martin
FP3 1’42.832 Jakub Kornfeil  1’50.175 Nicolo Bulega
QP 1’42.756 Niccolo Antonelli  1’42.813 Jorge Martin
Warm up 1’43.499 Jorge Navarro  1’42.453 Joan Mir
Course Binder, Fenati, Navarro  Mir, Canet, di Giannantonio
Record 1’42.491 Efren Vazquez 2014  1’42.485 Joan Mir

 

Jorge Martín partait de la pole position pour la troisième fois de sa carrière, ce qui le mettait à égalité avec John McPhee et Romano Fenati. C’était la première fois qu’un pilote espagnol réussissait deux poles successives en Moto3 depuis Álex Rins en 2013 (Japon-Valence). Martin espérait remporter son premier Grand Prix.

Nicolò Bulega s’était qualifié en deuxième place sur la grille, ce qui équivalait à son meilleur résultat de qualification en 2017. Il visait lui aussi sa première victoire en Grand Prix et la première victoire pour KTM depuis Brad Binder à Valence l’année dernière. C’était la première fois depuis Phillip Island en Australie en octobre dernier que deux pilotes KTM se qualifiaient sur la première ligne.

La température de l’air était de 18° et celle de l’air de 28°. Gabriel Rodrigo était forfait en raison d’une clavicule cassée lors des essais. Il espère être de retour pour le GP de Catalogne (le 11 juin). Martin, Bulega et Guevara s’élançaient de la première ligne, Danilo de la sixième. Le soleil brillait.

Jorge Martin était le plus rapide au départ devant Romano Fenati, Albert Arenas, Juanfran Guevara, Joan Mir et Nicolo Bulega. Une quadruple chute éliminait Lorenzo Dalla Porta, Tatsuki Suzuki, Adam Norrodin et Jakub Kornfeil. Une avalanche de chutes se produisait sur de l’huile perdue par Adam Norrodin qui avait chuté précédemment. La course était arrêtée au drapeau rouge, avec un nouveau départ prévu pour 16 tours, au lieu de 24 initialement. Bulega, Antonelli et Mir prenaient la direction du PC médical. Les équipes se précipitaient pour réparer les motos.

Un nouveau départ était donné, avec la grille identique à la première. Tous les pilotes étaient à même de repartir, sauf Norrodin. Martin était le plus prompt à s’élancer, devant Fenati, Guevara, Antonelli, Ramirez et Arenas. Fenati s’emparait du commandement, suivi de près par Martin et Guevara alors qu’Antonelli, alors troisième, chutait sans gravité. Il repartait dernier.

A 14 tours du drapeau à damier, Fenati précédait Martin, Ramirez, Guevara, Mir et Bastianini. Jules Danilo était onzième, juste devant Danny Kent. Fenati et Martin creusaient un écart de 0.8 sur Mir et Ramirez. Mir réalisait le meilleur tour en 1’42.485. Soudain Jorge Martin, en deuxième position, faisait un high side à La Chapelle, sans gravité. Albert Arenas tombait peu après au même endroit.

A 12 tours de la fin, Fenati seul en tête possédait 1.1 d’avance sur Mir et 1.8 sur le groupe des poursuivants emmené par Binder, devant Ramirez, Canet, Guevara et Bastianini. Danilo était neuvième.

Mir se rapprochait à 0.5 de Fenati. 2.3 derrière l’Espagnol leader du Championnat, Canet luttait contre Binder, Ramirez, Guevara, Bastianini, di Giannantonio et Danilo (neuvième). Le leader Romano Fenati tombait sans gravité.

Joan Mir prenait la tête, avec 3 secondes d’avance sur Canet, Binder et un groupe qui comprenait au total dix pilotes, dont Jules Danilo septième qui faisait une très belle course. Mir augmentait son avantage à 4.2.

A 5 tours du drapeau à damier, Mir possédait 4.8 d’avance sur Ramirez et le peloton de 10 pilotes, tandis que Jorge Martin abandonnait à son stand. Niccolo Antonelli chutait pour la deuxième fois et abandonnait. Joan Mir dominait totalement avec plus de 5 secondes d’avance, devant di Giannantonio, Ramirez, Binder, Bastianini, Guevara, Canet, Danilo et Migno. Binder chutait dans le dernier tour sans gravité.

Joan Mir l’emportait largement devant Aron Canet, Fabio di Giannantonio, Marcos Ramirez, Juanfran Guevara, Enea Bastianini et Jules Danilo.

La chute multiple du GP de France 1991 en 250cm3 :

Résultats de la course :

1. Joan Mir SPA Leopard Racing (Honda) 27m 37.830s
2. Aron Canet SPA Estrella Galicia 0,0 (Honda) 27m 42.082s
3. Fabio Di Giannantonio ITA Del Conca Gresini Moto3 (Honda) 27m 42.195s
4. Marcos Ramirez SPA Platinum Bay Real Estate (KTM) 27m 42.299s
5. Juanfran Guevara SPA RBA BOE Racing Team (KTM) 27m 42.675s
6. Enea Bastianini ITA Estrella Galicia 0,0 (Honda) 27m 43.293s
7. Jules Danilo FRA Marinelli Rivacold Snipers (Honda) 27m 43.482s
8. Andrea Migno ITA SKY Racing Team VR46 (KTM) 27m 43.651s
9. Bo Bendsneyder NED Red Bull KTM Ajo (KTM) 27m 43.879s
10. Danny Kent GBR Red Bull KTM Ajo (KTM) 27m 44.023s
11. Jakub Kornfeil CZE Peugeot MC Saxoprint (Peugeot) 27m 45.334s
12. John McPhee GBR British Talent Team (Honda) 27m 46.571s
13. Nakarin Atiratphuvapat THA Honda Team Asia (Honda) 27m 53.836s
14. Lorenzo Dalla Porta ITA Aspar Mahindra Moto3 (Mahindra) 27m 54.235s
15. Marco Bezzecchi ITA CIP (Mahindra) 27m 54.344s
16. Livio Loi BEL Leopard Racing (Honda) 27m 54.469s
17. Nicolo Bulega ITA SKY Racing Team VR46 (KTM) 27m 54.582s
18. Manuel Pagliani ITA CIP (Mahindra) 27m 54.826s
19. Ayumu Sasaki JPN SIC Racing Team (Honda) 27m 54.876s
20. Maria Herrera SPA AGR Team (KTM) 27m 55.036s
21. Philipp Oettl GER Südmetall Schedl GP Racing (KTM) 28m 6.331s
22. Tony Arbolino ITA SIC58 Squadra Corse (Honda) 28m 11.228s
23. Patrik Pulkkinen FIN Peugeot MC Saxoprint (Peugeot) 28m 19.889s

Classement provisoire du Championnat du Monde :

1 Joan MIR Honda SPA 99
2 Romano FENATI Honda ITA 65
3 Aron CANET Honda SPA 63
4 Jorge MARTIN Honda SPA 59
5 John MCPHEE Honda GBR 53
6 Fabio DI GIANNANTONIO Honda ITA 51
7 Andrea MIGNO KTM ITA 43
8 Marcos RAMIREZ KTM SPA 36
9 Juanfran GUEVARA KTM SPA 34
10 Enea BASTIANINI Honda ITA 31
11 Nicolo BULEGA KTM ITA 22
12 Philipp OETTL KTM GER 20
13 Jules DANILO Honda FRA 16


Tous les articles sur les Pilotes : Joan Mir

Tous les articles sur les Teams : Leopard Racing