Lors de la 3ème étape du Championnat de France Superbike organisée par le MC Lédenon sous l’égide de la FFM, les essais qualificatifs de ce samedi 29 mai ont permis aux pilotes de se départager. Les experts de la vitesse française promettent du spectacle à l’occasion des courses du dimanche.

Découvrez quels sont les hommes forts sur les « montagnes russes » du Gard plus connues sous le nom de circuit de Lédenon !


SUPERBIKE 
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : DEBISE IMPOSE SON RYTHME

Véritablement déterminé cette saison, Valentin DEBISE (Kawasaki – Dunlop) ne fait pas dans le détail ! Il inscrit le meilleur temps en 1’21’’583 avec plus d’une seconde d’avance sur son prédécesseur : le pensionnaire de luxe du Team CMS, Axel MAURIN (Yamaha CMS – Michelin) en 1’22’’749. Au 3ème rang de la feuille des temps, Morgan BERCHET (Yamaha – Dunlop) signe un superbe 1’22’’995 qui lui permet d’accéder à la première ligne sur la grille de départ de la course 1.

À la faveur d’un chrono en 1’22’’999, le Champion de France 2020 Mathieu GINES (Yamaha Tech Solutions – Michelin) s’octroie la 4ème place au scratch devant Gregory LEBLANC (Ducati – Pirelli) en 1’23’’038 et Alan TECHER (BMW Tecmas – Michelin) en 1’23’’132.

Légèrement moins rapide que ses adversaires, Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin), pilote émérite de la catégorie, termine la séance en 1’23’’242, synonyme de 7ème place au scratch. À la 8ème position de la feuille des temps, le paddock note la présence du pilote Challenger Martin RENAUDIN (Yamaha Moto&GPAddict – Pirelli). Suite à son chrono en 1’23’’307, inscrit dans le dernier quart d’heure, le leader actuel de la catégorie des jeunes devance le pilote Superbike David MUSCAT (Ducati – Michelin) en 1’23’’333.

Pour compléter le top 3 Challenger, Bryan CHUAT (Yamaha – Pirelli) termine en 1’24’’568 au 15ème rang devant Maxime HERTZBERG (Yamaha – Pirelli) en 1’24’’706

Moins efficace que sur les précédentes étapes, Guillaume ANTIGA (Honda – Michelin) échoue au 4ème rang des pilotes Challengers en 1’24’’753.


SUPERSPORT 600
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : DEBISE ANNONCE LA COULEUR

Suite à une séance entrecoupée par la sortie d’un drapeau rouge, Valentin DEBISE (Kawasaki – Michelin) figure une nouvelle fois au plus haut de la feuille des temps en 1’23’’571. À la poursuite du pilote de la Kawasaki n°153, les jeunes pilotes Challengers Tom BERCOT (Yamaha – Pirelli) et Vincent FALCONE (Yamaha – Pirelli) mettent la pression sur le leader avec des temps respectifs de 1’24’’108 et 1’24’’247.

Le paddock observe également la performance remarquable d’un autre pilote Challenger : Ludovic CAUCHI (Yamaha – Pirelli). Malgré une chute en tout début de séance suite à un accrochage avec Hugo CLERE (Yamaha – Pirelli), le pilote de la Yamaha n°74 inscrit le 4ème temps en 1’24’’541 : de quoi sera-t-il capable en course ? Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli) et Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli) s’élanceront, quant à eux, de la 2ème ligne après avoir signé des temps respectifs en 1’24’’938 pour le premier et 1’25’’088 pour le second.

Suite à Enzo DE LA VEGA, Kévin LONGEARET (Yamaha – Dunlop) se classe 7ème au scratch et complète le top 3 des pilotes SSP600 avec seulement un centième d’écart en 1’25’’098. Hugo CLERE, quant à lui, termine 8ème en 1’25’’327.


OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : BON DÉBUT POUR MIZERA

Arrêtée sur drapeau rouge en fin d’exercice suite à la chute du tout jeune Remy SANJUAN (KTM RC4R) qui avait inscrit le 7ème temps en 1’33’’509, la séance se termine avec Amaury MIZERA (Beon Yamaha) en pole position en 1’30’’452 devant Mattéo ROMAN (KTM RC4R) en 1’31’’371.

Mathis FARGIER (Brevo PM3) complète le top 3 des OGP en 1’33’’177 devant Clément GIABBANI (Moriwaki) en 1’33’’390 et Jules BERCOT (Beon Honda) en 1’33’’414.

 

NSF 250
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS :  AVANTAGE GUYAU

Au sein du trio de NSF 250, Lorenzo GUYAU (Honda) tire son épingle du jeu avec le meilleur temps en 1’31’’626.

Il devance Henry MARIUS (Honda) en 1’32’’690 et Ilan PERON (Honda) en 1’34’’254.

 


SUPERSPORT 300
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : POLE POUR NEGRIER

Depuis les essais libres, Alexy NEGRIER (Yamaha – Pirelli) avait démontré une certaine aisance en s’approchant à chaque fois du meilleur chrono. Efficace, il enfonce le clou au nez et à la barbe de ses adversaires durant l’exercice qualificatif et décroche la pole position en 1’32’’937. Légèrement moins agressif, Florent DA CUNHA (Kawasaki – Pirelli) démontre tout de même sa capacité à figurer parmi les têtes d’affiches avec le second temps en 1’33’’374 tout juste devant Alexis BOUDIN (Yamaha FT Racign Academy – Michelin) en 1’33’’709.

Sur la seconde ligne de la grille de départ en course 1, le paddock retrouvera Line VIEILLARD (Yamaha FT Racing Academy – Michelin) au 4ème rang après avoir signé un très bon 1’33’’859. Paul CAILLOL (Kawasaki – Pirelli) et Diego PONCET (Kawasaki – Pirelli) se classent respectivement 5ème et 6ème en 1’33’’990 et 1’34’’209

Côté Challenger, les trois premiers pilotes terminent dans un mouchoir de poche. Enzo DAHMANI (Kawasaki – Dunlop) s’impose en 1’36’’006 devant Ludovic AMOURET (Kawasaki – Pirelli) en 1’36’’026 et Lucas LINXE (Kawasaki – Pirelli) en 1’36’’086.

 


SIDE-CAR
COURSE 1 : PEUGEOT / PEUGEOT PERD SON ADVERSAIRE !

Le meilleur départ est à mettre au crédit du jeune équipage LEGLISE / LAVOREL. Le side n°33 résiste à un PEUGEOT / PEUGEOT au pilotage très agressif lors des premiers instants de course.

Coup de théâtre dans le 6ème tour, l’équipage n°33 part à la faute et redescend jusqu’au 10ème rang, le fait de course profite à PEUGEOT / PEUGEOT qui s’empare de la tête et roule « en solo ». Le rythme effréné du leader lui permet de décrocher la victoire, il termine, sans être inquiété, avec plus de 37 secondes d’avance sur ses prédécesseurs.

Après avoir évolué au 3ème rang dans les premiers tours, puis au second suite à la faute de LEGLISE / LAVOREL, le duo GUIGNARD / POUX est contraint à l’arrêt dans sa 10ème boucle suite à un problème technique. Son premier poursuivant LUNEAU / BIDAULT, tire profit de cette opportunité et se classe 2ème.

En revanche, les affaires se compliquent en fin de course au 3ème rang pour LE BAIL / LEVEAU qui voit remonter LEGLISE / LAVOREL tel un boulet de canon ! Dans le dernier tour, les deux sides sont littéralement roue dans roue. Pourtant, LEGLISE / LAVOREL, magnanime envers l’adversaire qui lui a prêté le side dont il se sert actuellement, reste derrière LE BAIL / LEVEAU et termine au pied du podium.

À noter, VINET / VINET conclut au 5ème rang.

En F2, LEBLOND / CONIL occupait le premier rang de la catégorie durant les premiers tours de course mais c’était sans compter sur l’efficacité de CHANAL / LAVOREL qui reprend les commandes sur la seconde partie et s’impose, terminant 6ème au scratch. LEBLOND / CONIL assure tout de même la 2ème place de la catégorie et la 7ème au scratch. LEGUEN / CESCUTTI complète le podium F2.

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE FE-SUPERBIKE 2021

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2021, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page facebook officielle FSBK et le site fsbk.fr.

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

CALENDRIER 2021

28 – 30 mai – Lédenon (30) – MC Lédenon
18 – 20 juin – Pau Arnos (64) – Moto Club Pau Arnos
02 – 04 juillet – Magny-Cours (58) – Moto Club Nevers et de la Nièvre
20 – 22 août – Circuit Carole (93) – MC Motors Events
10 – 12 septembre – Alès (30) – MC Motors Events



Tous les articles sur les Pilotes : Valentin Debise