Quelle que soit l’issue de sa participation au Championnat de France FSBK, Valentin Debise a d’ores et déjà laissé son empreinte dans l’histoire de celui-ci.

Vainqueur de quatre courses sur quatre lors de la manche initiale au Mans, l’Albigeois a perpétué sa double participation en Superbike et Supersport à Nogaro. A nouveau double vainqueur en Superbike, l’ex-pilote de Grands Prix a dû concéder une deuxième place en Supersport avant de se ressaisir lors de la deuxième course.

Au total, ce sont donc sept succès en deux weekends que « VD53 » vient d’inscrire à son palmarès, et il semble légitime de se demander jusqu’où cela va aller. La question est d’autant plus d’actualité que Valentin Debise nous a confié vouloir prolonger sa double participation au Championnat de France alors qu’initialement il ne s’agissait que d’une expérience unique (qu’il nous raconte ici) en vue du championnat allemand IDM.

D’une conversation à bâtons rompus avec le Champion de France 125cc 2008, il ressort que les nuages semblent s’amonceler sur un championnat allemand de vitesse qui a d’ores et déjà vu sa manche d’ouverture annulée au Lausitzring le 2 mai, ainsi que le «ADAC Sachsenring Classic 2021» qui devait avoir lieu le 9 mai, suite à la crise sanitaire. Pour le moment, la prochaine date concerne Oschersleben le 23 mai, mais quoi qu’il en soit l’unique date concomitante entre les deux championnats a disparu depuis les modifications survenues au calendrier du FSBK.

Il n’existe donc plus aucune raison de ne pas faire l’entièreté du Championnat de France dont la prochaine manche aura lieu le 30 mai à Lédenon. D’ici là, le pilote tout de vert vêtu aura réglé les suspensions de sa Kawasaki ZX 6R pour les pneus Michelin, un changement survenu depuis Le Mans qui lui a sans doute coûté au moins partiellement une victoire à Nogaro…

Il est toutefois bien trop tôt pour vendre la peau de l’ours car si spectaculaires soient ses prestations, Valentin Debise ne possède encore « que » 27 points d’avance sur Mathieu Ginès en Superbike et 13 sur Ludovic Cauchy en Supersport.

La concurrence est donc bien présente et entend naturellement barrer la route du pilote de 29 ans dont voici le communiqué de presse sous forme d’interview.



Tous les articles sur les Pilotes : Valentin Debise