Marco Bezzecchi (KTM, PruestlGP) pourra-t-il profiter de la douleur au bras dont souffre Jorge Martín (Honda, Del Conca Gresini) pour rattraper les 8 points qu’il concède au championnat et faire oublier sa chute en course à Misano ?

La réponse se dessinera probablement dans les derniers tours du Grand Prix d’Aragon puisque en Moto3, la position sur la grille de départ déterminée par la qualification de 40 minutes est sans doute moins importante que dans les autres catégories.

Néanmoins, en partie grâce à son puissant moteur autrichien, le pilote KTM a tenu à se montrer le plus rapide ce matin en étant pour le moment le seul à réaliser un chrono inférieur à 1’58, reléguant ainsi son principal adversaire à plus d’une seconde pleine, défavorisé dans le 4e secteur qui comprend la longue ligne droite.

Le soleil baigne toujours le circuit Motorland Aragon avec des températures de 27° dans l’air et 39° sur la piste alors que l’on apprend que Niccolo Antonelli a reçu une sanction de 12 places sur la grille de départ pour comportement dangereux lors de la FP3 de ce matin (volontairement trop lent sur au moins 3 des 4 secteurs)…

Voici les principales références chronométriques :

Aragon Moto3™

2017

2018

FP1

1’59.114 Aron Canet

1’59.206 Jakub Kornfeil
FP2

1’59.586 Joan Mir

1’58.418 Enea Bastianini
FP3

1’57.833 Jorge Martin

1’57.961 Marco Bezzecchi
Qualification

1’58.067 Jorge Martin

1’57.066 Jorge Martin
Warm Up

1’59.173 Jorge Martin

Course

Mir, Di Giannantonio, Bastianini

Record

1’57.755 Enea Bastianini 2015

Dès les premières minutes de cette qualification, on retrouve en haut du classement Nicolo Bulega, Jorge Martin et Marco Bezzecchi en « gros » 1’58.

Au bout de 10 minutes, c’est toutefois Gabriel Rodrigo (KTM, RBA BOE Skull Rider) qui bénéficie d’une bonne aspiration et casse la barre des 1’58 en 1’57.937 dans son 2e tour lancé.

Un peu avant la mi-séance, tous les pilotes rentrent au stand, ce qui permet d’observer la hiérarchie provisoire : Gabriel Rodrigo, 4 dixièmes devant Dennis Foggia (KTM, Sky Racing Team VR46), Jorge Martín (Honda, Del Conca Gresini), Nicolò Bulega (KTM, Sky Racing Team VR46), Niccolò Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse), Enea Bastianini (Honda, Leopard Racing), Tatsuki Suzuki (Honda, SIC58 Squadra Corse), Tony Arbolino (Honda, Marinelli Snipers Team), Lorenzo Dalla Porta (Honda, Leopard Racing) et Marco Bezzecchi (KTM, PruestlGP) constituant le top 10.

À 12 minutes du drapeau à damiers, alors que les pilotes n’ont pas encore réalisé leur ultime effort, un accrochage met au sol les 2 coéquipiers Nakarin Atiratphuvapat (Honda, Honda Team Asia) et Kaito Toba (Honda, Honda Team Asia).

Lors du 3e et dernier très bref run, tout le monde essaie de prendre la roue de Jorge Martin, l’habituel leader de la spécialité.

Lors du 3e et dernier très bref run (on ne sort que pour faire un maximum de 2 tours lancés), Marco Bezzecchi est poursuivi par une meute d’une douzaine de pilotes. Il réalise néanmoins le meilleur temps provisoire en 1’57.855.

Mais Jorge Martin effectue alors un tour parfait, bénéficiant d’une aspiration dans le moindre bout droit, ce qui lui permet de reléguer tous ses adversaires à plus d’une demi-seconde. On dit souvent que les grands champions ont la chance avec eux, cela a été le cas aujourd’hui pour Jorge Martin !

Classement Grand Prix d’Aragon Moto3 Qualification :

Crédit classement : MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Martin

Tous les articles sur les Teams : Gresini Racing Moto3