Le circuit Motorland Aragón accueillera l’avant-dernière manche européenne MotoGP 2018 avant les longues tournées vers la Thaïlande / puis Japon, Australie et Malaisie.

C’est un circuit complexe, caractérisé à la fois par une longue ligne droite en descente qui dure près d’un kilomètre et par des changements de direction et de pente exigeants. La météo est souvent marquée par des températures assez élevées qui obligent les pilotes et les équipes à analyser soigneusement l’usure des pneus afin de maintenir le meilleur rythme possible durant les 23 tours de la course du dimanche.

Aprilia se rend en Aragon avec l’objectif de poursuivre le développement de sa RS-GP, un must pour tenter de rester concurrentiel dans un championnat qui est plus compétitif que jamais. Les deux jours d’essais après la course de Misano ont été utiles à la fois pour préparer les prochaines courses et pour jeter les bases du travail qui doit être fait pour la saison 2019.

Cette année, le meilleur résultat du pilote de Granollers est une 9e place au Mans mais, après 4 abandons et un forfait durant la première partie de la saison, nul doute qu’il aborde cette 14e manche du championnat avec en mémoire la 6e place obtenue en 2017 en Aragon…

Aleix Espargaro, 18e au championnat avec 19 points: “L’année dernière, j’ai été très compétitif en Aragon. Répéter cette performance ne sera pas facile. Le niveau du championnat a grimpé en flèche et nous devons continuer à travailler sans relâche pour combler l’écart avec les leaders. Les essais à Misano ont été vraiment importants. J’espère faire un nouveau pas en avant et pouvoir me battre régulièrement dans le top 10.”

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini