C’est sans doute par excès de joie que Maverick Viñales a fait preuve d’insouciance en fin de qualification MotoGP du Grand Prix de Catalogne.

Après avoir fait 2 tours très rapides dont le premier lui apportait un départ en première ligne, le pilote Yamaha a commencé à faire des roues arrière et à saluer le public…

Mais la qualification n’était pas complètement terminée et un incident potentiellement dangereux a failli se produire au virage 9 quand Fabio Quartararo, encore dans un tour lancé, est passé vraiment très près du Catalan, suivi une seconde plus tard par Danilo Petrucci de l’autre côté !

Heureusement, plus de peur que de mal pour les 3 hommes, et Maverick Viñales n’a évidemment pas gêné ces 2 pilotes intentionnellement. Il a même essayé de s’écarter à l’ultime fraction de seconde, avant de s’excuser auprès du Français en piste.

Il s’en est expliqué en conférence de presse : « honnêtement, je ne sais pas quoi dire. Je pensais avoir eu le drapeau à damier et j’ai donc salué le public et fait des wheelies. Donc je n’ai pas compris, et quand j’ai vu Fabio, je l’ai vu trop tard. Honnêtement, je ne m’attendais pas à ça car je pensais avoir eu drapeau à damier et je n’ai pas regardé les écrans. C’est comme ça ».

Et quand on demande au pilote de Roses s’il trouverait juste d’être puni, celui-ci répond : « si je regarde leurs chronos, ils n’étaient pas rapides, il n’était pas en train de faire leur meilleur tour. Bien sûr, j’ai commis une erreur, c’est vrai, j’ai cru voir le drapeau à damier, mais beaucoup de pilotes ont fait des erreurs sur d’autres circuits. Donc s’ils me pénalisent, ils devraient aussi pénaliser les autres pilotes. Normalement, je ne suis pas quelqu’un qui suit, je ne suis pas quelqu’un qui reste au milieu, et j’attaque toujours. Alors je ne sais pas quoi dire. Il est vrai que j’ai commis une erreur et je n’ai pas encore parlé à la Direction de course ».

Si les images de la caméra embarquée de Maverick Viñales sont impressionnantes, Fabio Quartararo avait évidemment vu le numéro 12 en train de lambiner, et avait donc coupé son effort avant de le doubler.

Après, c’est toujours l’histoire du respect du règlement, et le panel des commissaires (sous la direction de Freddie Spencer) a jugé cela dangereux et donc rétrogradé Maverick Viñales de 3 places sur la grille de départ.

Du coup, Franco Morbidelli, Valentino Rossi et Andrea Dovizioso montent d’un cran sur la grille.


(traduction Paddock-GP)

Comité des commissaires FIM MotoGP
NOTIFICATION DE SANCTION
A : Maverick VINALES, n°12 de la catégorie MotoGP
Cher Monsieur,
Conformément à l’article 3.5.5.5 du Règlement des Grands Prix du Championnat du Monde FIM et au Règlement Disciplinaire et du Code d’arbitrage de la FIM, nous confirmons notre décision.

Motif
Le 15 juin 2019 à 14:51 durant la Q2 MotoGP du GRAN PREMI MONSTER ENERGY DE CATALUNYA, au virage 9, on a constaté que vous rouliez de façon irresponsable, que vous étiez lent sur la trajectoire et que vous étiez dérangeant pour un autre pilote.

Ceci contrevient à l’article 1.21.2.2 du Règlement du Grand Prix du Championnat du Monde de la FIM “Les coureurs doivent rouler d’une manière responsable qui ne présente pas de danger pour les autres concurrents ou participants, que ce soit sur la piste ou dans la voie des stands.

Sanction
Pour les raisons susmentionnées et compte tenu du degré de gravité de l’infraction, le panel des commissaires MotoGP a décidé de vous imposer une pénalité  de 3 positions sur la grille du GRAN PREMI MONSTER ENERGY DE CATALUNYA conformément à l’article 3.2.1 du Règlement Disciplinaire et du Code d’arbitrage de la FIM.

Droit d’appel
Conformément à l’article 3.4.2, cette décision est définitive.
Sincèrement,
Comité des commissaires FIM MotoGP

 



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Monster Energy Yamaha MotoGP