Un Locatelli d’abord en verve puis un Brad Binder revanchard sur une KTM qui doit lancer enfin sa saison après un parcours jusque-là décevant, telle est la physionomie du plateau Moto2 pour ce Grand Prix de France. Un tableau qui va changer ce samedi en raison d’une piste humide qui interdira tout changement parmi un top 14 déjà qualifié pour la Q2.

Qui sera le plus véloce dans ces nouvelles conditions ? Avant de répondre à cette question, voici le tableau qui rafraîchit la mémoire…

 

Le Mans Moto2™

2018

2019

FP1 1’37.001 Marcel Schrötter 1’36. 894s Andrea Locatelli
FP2 1’37.082 Francesco Bagnaia 1’36.551s Brad Binder
FP3 1’36.748 Marcel Schrötter
Q1

XXX

Q2 1’36.188 Francesco Bagnaia
Warmup 1’37.453 Mattia Pasini
Course Bagnaia, Márquez, Mir
Record 1’36.188 Bagnaia (2018)

D’entrée, Bastianini tombe au virage 4. L’air est à 13° et la piste à 15°. Le crachin est toujours de mise. Pasini, le pigiste pour Petronas, se porte en tête en 1’52.526. Fernández répond en 1’51.175. Il améliore ensuite en 1’50.008 et la surprise vient de Dixon qui s’invite troisième, derrière Di Giannantonio.

Dixon se porte même en tête en 1’49.402 avec sa KTM. Pour un millième, Fernández lui reprend les commandes. Quelques minutes plus tard et on constate une bande séchante sur le tracé. Pasini en profite avec un 1’47.667, devant Lüthi qui le suit sous la barre des 1’48. Dixon tient le choc et reste dans le trio de tête en maintenant Fernández, Corsi et Viñales . Schrötter est 17è avec son pied blessé.

Pratama chute au virage 14 alors que le dernier quart d’heure est entamé. Certains se demandent si les slicks peuvent être tentés.

Baldassarri est seulement quinzième. Lüthi passe en 1’46.835. Chez les KTM officielles, ce n’est pas la joie avec Martin comme meilleur représentant à la sixième place. Binder est neuvième.

On approche des cinq dernières minutes et Lowes rejoint Lüthi dans la zone des 1’46. L’Anglais fait même mieux en 1’46.297. Pasini suit en grillant la politesse au Suisse pour deux millièmes. Gardner suit et Viñales est le premier à rester en 1’47.

Aegerter passe en slick et claque un 1’44.614 avec sa moto estampillée MV Agusta. Fernández adopte la même stratégie et réalise un 1’43.723. Corsi suit. Odendaal fait plaisir à NTS en 1’41.340. C’est plus rapide que Viñales en MotoGP… Fernández lui vole la vedette en 1’40.614. Mais le batave reprend son bien en 1’40.581. Aegerter est troisième. ce qui nous fait trois châssis différents dans le trio de tête.

Grand Prix de France Le Mans Moto2 FP3 : chronos

1 4 Steven ODENDAAL NTS 1’40.581
2 40 Augusto FERNÁNDEZ Kalex 1’40.614 0.033 0.033
3 77 Dominique AEGERTER MV Agusta 1’40.809 0.228 0.195
4 24 Simone CORSI Kalex 1’42.084 1.503 1.275
5 65 Philipp ÖTTL KTM 1’44.290 3.709 2.206
6 88 Jorge MARTIN KTM 1’45.271 4.690 0.981
7 96 Jake DIXON KTM 1’45.569 4.988 0.298
8 87 Remy GARDNER Kalex 1’45.766 5.185 0.197
9 73 Alex MARQUEZ Kalex 1’45.872 5.291 0.106
10 23 Marcel SCHRÖTTER Kalex 1’46.027 5.446 0.155
11 22 Sam LOWES Kalex 1’46.118 5.537 0.091
12 21 Fabio DI GIANNANTONIO Speed Up 1’46.362 5.781 0.244
13 72 Marco BEZZECCHI KTM 1’46.515 5.934 0.153
14 54 Mattia PASINI Kalex 1’46.622 6.041 0.107
15 12 Thomas LÜTHI Kalex 1’46.644 6.063 0.022
16 7 Lorenzo BALDASSARRI Kalex 1’46.747 6.166 0.103
17 5 Andrea LOCATELLI Kalex 1’46.904 6.323 0.157
18 9 Jorge NAVARRO Speed Up 1’46.946 6.365 0.042
19 64 Bo BENDSNEYDER NTS 1’47.045 6.464 0.099
20 41 Brad BINDER KTM 1’47.052 6.471 0.007
21 97 Xavi VIERGE Kalex 1’47.097 6.516 0.045
22 10 Luca MARINI Kalex 1’47.265 6.684 0.168
23 35 Somkiat CHANTRA Kalex 1’47.417 6.836 0.152
24 45 Tetsuta NAGASHIMA Kalex 1’47.479 6.898 0.062
27 Iker LECUONA KTM 1’47.790 7.209 0.311
11 Nicolò BULEGA Kalex 1’48.029 7.448 0.239
16 Joe ROBERTS KTM 1’49.207 8.626 1.178
18 Xavi CARDELUS KTM 1’49.890 9.309 0.683
33 Enea BASTIANINI Kalex 1’50.049 9.468 0.159
3 Lukas TULOVIC KTM 1’50.289 9.708 0.240
62 Stefano MANZI MV Agusta 1’50.940 10.359 0.651
20 Dimas EKKY PRATAMA Kalex 1’52.665 12.084 1.725

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Steven Odendaal

Tous les articles sur les Teams : RW Racing GP BV