Cette séance qualificative du Grand Prix de France promet d’être un casse-tête sur une piste du Bugatti qui sèche vite une fois qu’elle a été arrosée après une averse. Éparse et peu intense, celle-ci suffit cependant à perturber les débats et à créer le dilemme sur le choix es pneus. Slick ou pluie ? Et pour quand les gouttes ? Celui qui saura lire le ciel et décrypter le bitume sera le grand gagnant de ce samedi après-midi dans la Sarthe.

En attendant la suite, voici le tableau qui rappelle les faits.

Le Mans Moto3™

2018

2019

FP11’43.114 Jorge Martin1’42.954 Gabriel Rodrigo
FP21’42.596 Niccolò Antonelli1’42.263 Ai Ogura
FP31’42.111 Marcos Ramirez1’52.429 Tatsuki Suzuki
Q1

XXX

1’43.994 John McPhee
Q21’42.039 Jorge Martin
Warmup1’42.530 Enea Bastianini
CourseArenas, Migno, Ramirez
Record1’41.754 Martin (2018)

 

14° dans l’ait et 16°sur la piste, telles ont les conditions proposées sous un ciel incertain. La Q1 lance les hostilités pour quinze minutes. Quatre pilotes en sortiront pour rejoindre la finale de la Q2. Salac claque, en slicks, un 1’46.975, soit plus de trois secondes d’avance sur Vietti en gomme pluie. Le message est clair… Et il est relayé par Can Öncü.

Les cinq dernière minutes de l’exercice sont entamées avec l’ensemble du plateau en slicks. Lopez passe en 1’45.010. Öncü chute au virage 3. Ramirez est en tête en 1’44.167. Masiá inquiète en pointant seulement quatorzième. Il grimpe sixième dans la dernière minute, ce qui reste insuffisant. Sous le drapeau à damier, McPhee vire en tête en 1’43.994 devant Ramirez, Yurchenko et Garcia. Masiá s’élancera 19è du Grand Prix de France.

La Q2 se lance dans les mêmes conditions, ce qui veut dire que l’on a rangé les pneus pluie. En 1’43.656, Ramirez signe la première référence. Il reste sur le rythme de sa Q1. Il passe même en 1’42.892 poursuivi par McPhee et Arbolino. Fenati est quatrième devant Suzuki et Canet.

A cinq minutes du terme, Arbolino prend son destin en main en 1’42.574. Suzuki suit, Ramirez n’est plus que troisième. En 1’42.567, Suzuki fait 7 millièmes de moins qu’Arbolino. Masaki chute au virage 7.

Arbolino remet ça en 1’42.467.

Antonelli chute au virage 3. Il était cinquième. McPhee pousse en 1’42.277. Il reste une minute… Et l’Écossais ne sera pas détrôné. Q1 et Q2, voilà un travail bien fait ! Arbolino et Ogura complètent la première ligne. Dalla Porta chute au virage 3. Il est 15è. Suzuki, Rodrigo et Ramirez suivent. Antonelli est septième. Fenati est seulement 13è devant Canet.

Grand Prix de France Le Mans Moto3 Qualifications : chronos

117John MCPHEEHonda1’42.277
214Tony ARBOLINOHonda1’42.4670.1900.190
379Ai OGURAHonda1’42.5150.2380.048
424Tatsuki SUZUKIHonda1’42.5670.2900.052
519Gabriel RODRIGOHonda1’42.7430.4660.176
642Marcos RAMIREZHonda1’42.8920.6150.149
723Niccolò ANTONELLIHonda1’42.9510.6740.059
825Raúl FERNÁNDEZKTM1’42.9610.6840.010
927Kaito TOBAHonda1’42.9690.6920.008
1011Sergio GARCIAHonda1’42.9880.7110.019
1116Andrea MIGNOKTM1’43.0190.7420.031
1276Makar YURCHENKOKTM1’43.1070.8300.088
1355Romano FENATIHonda1’43.2130.9360.106
1444Aron CANETKTM1’43.3041.0270.091
1548Lorenzo DALLA PORTAHonda1’43.5191.2420.215
1675Albert ARENASKTM1’43.5891.3120.070
1722Kazuki MASAKIKTM1’43.7561.4790.167
187Dennis FOGGIAKTM1’43.8011.5240.045
Q1 Results:
Q217John MCPHEEHonda1’43.994
Q242Marcos RAMIREZHonda1’44.0460.0520.052
Q276Makar YURCHENKOKTM1’44.3530.3590.307
Q211Sergio GARCIAHonda1’44.4690.4750.116
1921Alonso LÓPEZHonda1’44.5160.5220.047
2012Filip SALACKTM1’44.5890.5950.073
2113Celestino VIETTIKTM1’44.6430.6490.054
2284Jakub KORNFEILKTM1’44.7100.7160.067
235Jaume MASIÁKTM1’44.7760.7820.066
2471Ayumu SASAKIHonda1’44.8370.8430.061
2577Vicente PEREZKTM1’44.9130.9190.076
2654Riccardo ROSSIHonda1’45.1161.1220.203
2740Darryn BINDERKTM1’45.5351.5410.419
2861Can ÖNCÜKTM1’45.7961.8020.261
2969Tom BOOTH-AMOSKTM1’46.0922.0980.296

 

Tous les articles sur les Pilotes : John Mc Phee

Tous les articles sur les Teams : Petronas Raceline Malaysia