Cette qualification MotoGP d’un Grand Prix de France qui a offert un samedi humide a relevé à la fois de la loterie et du courage. Valentino Rossi n’en manque pas et il a aussi une certaine expérience. Avec aussi la réussite, il a pu renverser une situation bien mal engagée sous le soleil radieux du vendredi au Mans. La pluie qui devait lui donner le coup de grâce l’a, en fait, remis dans le droit chemin après un choix audacieux qui laisse admiratif Aleix Espargaró.

Ce dernier ne s’en pas mal sorti non plus en amenant son Aprilia au neuvième rang alors que son équipier Andrea Iannone est tout simplement dernier… Mais avant de faire le résumé de son propre parcours, le pilote de la RS-GP rend hommage au Doctor… « Je dois applaudir Valentino. En Q1, il y avait moins d’eau sur la piste, mais ce qu’il a montré avec les slicks a été remarquable. Il ne s’agit pas seulement de prendre les pneus pour le sec. Tu dois aussi piloter en 1’37,667 min … C’était très dangereux. Parce qu’il n’y avait que 15 degrés de température sur la piste. C’était très difficile avec une moto de 300 ch prenant à 260 km / h ».

Sur son cas, il précise : « le revêtement n’était pas vraiment humide au début. Puis il a commencé à pleuvoir fortement. Je l’ai vu venir aussi, alors j’ai risqué beaucoup dans mon premier tour chronométré. Cela en valait la peine. Mon premier tour était le meilleur. Je me suis arrêté dans le box et j’ai eu un pneu neuf. Mais il patinait trop. Je perdais constamment la roue avant et je ralentissais de 0,1 seconde. Heureusement, nous avons commencé avec un pneu arrière usagé. Parce que nous ne voulions pas perdre de temps en le mettant en condition. Avec des slicks c’était inutile. Impossible ».

« C’était comme conduire sur la glace. Il était impossible de créer une sensation entre les pneus et l’asphalte. Nous savons que sous la pluie légère, nous avons moins d’adhérence que sous une pluie battante. Et la piste n’avait que 15 degrés de température. C’étaient les pires conditions pour les pneus et pour les pilotes. Cette qualification était extrêmement difficile ».

« La troisième rangée me va bien. La neuvième place de départ est plus que bonne. À ce stade, ma vie dimanche sera un peu plus facile » a déclaré Aleix. « Je suis confiant sur le fait que lorsqu’il fera sec, nous pourrons nous battre à nouveau pour le top dix. Sur le mouillé, j’ai un doute. Je ne me sens pas très bien. Je ressens un manque d’adhérence important. L’accélération est difficile. Je devais risquer beaucoup en me qualifiant pour ce tour rapide. Je me sentais trop peu soutenu par le pneu arrière. Cela se ressent encore plus sur le mouillé. Nous devons nous améliorer, nous le savons. Mais pour le moment, nous devons accepter cette situation. Je prie pour une course sèche ».

Grand Prix de France Le Mans MotoGP J2 : chronos

1 93 Marc MÁRQUEZ Honda 1’40.952
2 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’41.312 0.360 0.360
3 43 Jack MILLER Ducati 1’41.366 0.414 0.054
4 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 1’41.552 0.600 0.186
5 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’41.655 0.703 0.103
6 21 Franco MORBIDELLI Yamaha 1’41.681 0.729 0.026
7 30 Takaaki NAKAGAMI Honda 1’42.059 1.107 0.378
8 99 Jorge LORENZO Honda 1’42.067 1.115 0.008
9 41 Aleix ESPARGARÓ Aprilia 1’42.450 1.498 0.383
10 20 Fabio QUARTARARO Yamaha 1’42.509 1.557 0.059
11 12 Maverick VIÑALES Yamaha 1’42.555 1.603 0.046
44 Pol ESPARGARÓ KTM
Q1 Results:
Q2 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’37.667
Q2 21 Franco MORBIDELLI Yamaha 1’39.262 1.595 1.595
13 63 Francesco BAGNAIA Ducati 1’39.982 2.315 0.720
14 5 Johann ZARCO KTM 1’40.029 2.362 0.047
15 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’40.114 2.447 0.085
16 88 Miguel OLIVEIRA KTM 1’40.385 2.718 0.271
17 17 Karel ABRAHAM Ducati 1’40.482 2.815 0.097
18 36 Joan MIR Suzuki 1’40.606 2.939 0.124
19 42 Álex RINS Suzuki 1’40.706 3.039 0.100
20 53 Tito RABAT Ducati 1’41.351 3.684 0.645
21 55 Hafizh SYAHRIN KTM 1’41.717 4.050 0.366
22 29 Andrea IANNONE Aprilia 1’41.786 4.119 0.069

Grand Prix de France Le Mans MotoGP J2 : chronos

1 93 Marc MÁRQUEZ Honda 1’40.952
2 9 Danilo PETRUCCI Ducati 1’41.312 0.360 0.360
3 43 Jack MILLER Ducati 1’41.366 0.414 0.054
4 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati 1’41.552 0.600 0.186
5 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’41.655 0.703 0.103
6 21 Franco MORBIDELLI Yamaha 1’41.681 0.729 0.026
7 30 Takaaki NAKAGAMI Honda 1’42.059 1.107 0.378
8 99 Jorge LORENZO Honda 1’42.067 1.115 0.008
9 41 Aleix ESPARGARÓ Aprilia 1’42.450 1.498 0.383
10 20 Fabio QUARTARARO Yamaha 1’42.509 1.557 0.059
11 12 Maverick VIÑALES Yamaha 1’42.555 1.603 0.046
44 Pol ESPARGARÓ KTM
Q1 Results:
Q2 46 Valentino ROSSI Yamaha 1’37.667
Q2 21 Franco MORBIDELLI Yamaha 1’39.262 1.595 1.595
13 63 Francesco BAGNAIA Ducati 1’39.982 2.315 0.720
14 5 Johann ZARCO KTM 1’40.029 2.362 0.047
15 35 Cal CRUTCHLOW Honda 1’40.114 2.447 0.085
16 88 Miguel OLIVEIRA KTM 1’40.385 2.718 0.271
17 17 Karel ABRAHAM Ducati 1’40.482 2.815 0.097
18 36 Joan MIR Suzuki 1’40.606 2.939 0.124
19 42 Álex RINS Suzuki 1’40.706 3.039 0.100
20 53 Tito RABAT Ducati 1’41.351 3.684 0.645
21 55 Hafizh SYAHRIN KTM 1’41.717 4.050 0.366
22 29 Andrea IANNONE Aprilia 1’41.786 4.119 0.069

 


Tous les articles sur les Pilotes : Aleix Espargaro

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini