Yuki Kunii (Honda, Asia Talent Cup) avait fait forte impression ce vendredi en battant le record absolu du circuit en CEV Moto3 avec un temps de 1’42.609, l’ancien record de 1’43.082 ayant été établi par Aleix Viu sur Honda Marinelli Sniper Team l’an dernier. Aux côtés du Japonais en pole position figuraient Jeremy Alcoba (Husqvarna, Laglisse Academy) et Davide Pizzoli (Honda, Leopard Impala Junior Team).

La deuxième ligne était composée de José Julian Garcia (KTM, Fau55 El Senor de las bolsas), Carlos Tatay (KTM, Fundacion Andreas Perez 77) et Julian Giral (Honda, Junior Team Estrella Galicia 0,0). On trouvait ensuite sur la troisième ligne Deniz Öncü (KTM, Red Bull KTM Ajo), Gerard Riu (KTM, Baiko Racing Team) et Ryusei Yamanaka (Honda, Junior Team Estrella Galicia 0,0). Aux côtés de Jason Duspaquier (KTM, H43 CarXpert Blumaq KTM) et Daniel Holgado (Honda, Junior Team Estrella Galicia 0,0), Kevin Zannoni (TM, RGR TM Racing Factory Team) formait la quatrième ligne. Le Belge Barry Baltus (KTM, Sama Global Angel Nieto Team) était en cinquième ligne.

Victoire imparable pour Yuki Kunii

Sur la grille de départ, la température de l’air était de 15° et celle de la piste de 17°. L’asphalte était à peu près sec, bien que légèrement frais. Le plus rapide à s’élancer était Yuki Kunii devant José Julian Garcia, Deniz Öncü, Jeremy Alcoba et Carlos Tatay. Kunii creusait rapidement un écart supérieur à une seconde, tandis qu’Alcoba passait deuxième. Mais il se ratait quelque peu et Garcia en profitait pour lui ravir la deuxième place. Le Belge Barry Baltus, parti quinzième, était déjà remonté en cinquième position !

Ryusei Yamanaka (Honda, Junior Team Estrella Galicia 0,0), vainqueur à Valence et alors en huitième position, chutait sans gravité dans le Virage 6. A 15 tours de l’arrivée, Kunii était loin devant avec une avance de 2.5 sur un groupe de quatre pilotes à la lutte pour la deuxième position et comprenant Alcoba, Baltus, Garcia et Holgado. Le Suisse Jason Dupasquier était huitième.

Kunii continuait son festival, avec le meilleur temps en course en 1’51.743, et une avance de 4.3 à 12 tours de la fin sur Alcoba, Baltus, Garcia et Holgado. Kofler sixième était à 10 secondes du leader. Davide Pizzoli (Honda, Leopard Impala Junior Team) qui avait réalisé le troisième temps des qualifications, était contraint à l’abandon.

Yuki Kunii semblait venir d’une autre planète, avec plus de 6 secondes d’avance à 8 tours de la fin, tandis que la deuxième place était toujours l’objet d’une belle lutte entre Alcoba, Garcia, Baltus et Holgado. Tatay doublait Kofler pour la sixième position, devant Artigas et Dupasquier.

Kunii accélérait encore son rythme et réalisait le tour le plus rapide en 1’51.450. Avec 7 secondes d’avance à 7 tours de la fin, la cause semblait entendue. Par contre Alcoba, Garcia, Baltus et Holgado se bagarraient avec ardeur pour la deuxième position. Tatay sixième était à 11 secondes du leader, mais à 2.1 du groupe à la lutte pour la deuxième place à 5 tours du drapeau à damier.

Kunii tournait légèrement plus vite en 1’50.974, mais Julian Giral (Honda, Junior Team Estrella Galicia 0,0) douzième réalisait 1’49.451.

Dans les deux derniers tours, Baltus perdait un peu de terrain et laissait Alcoba, Garcia et Holgado à la lutte pour les deuxième et troisième marches du podium. Yuki Kunii remportait une splendide victoire devant Garcia, Alcoba, Holgado, Baltus et Tatay.

Résultats de la course :

Classement provisoire du Championnat du Monde Junior :

Photos © FIM CEV Repsol

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :