Jaume Masiá a entame les hostilités dans ce Grand Prix de la République tchèque qui marque la reprise de la saison après quatre semaine de trêve estivale. En Moto3, comme dans les deux autres catégories du meeting de Brno, cet après-midi sera pris au sérieux, car la météo pourrait se révéler capricieuse dès samedi. Pour la discipline, il serait donc de bon ton de finir sa journée dans les quatorze premiers, soit dans le wagon en partance directe vers la Q2…

En attendant le verdict de la piste, voici les dernières données chiffrées en tableau…

Brno Moto3™

2018

2019

FP1

2’09.194 Philipp Öttl

2’08.615 Jaume Masiá
FP2

2’09.288 Kazuki Masaki

2’08.125 Gabriel Rodrigo
FP3

2’08.115 Gabriel Rodrigo

Q1

XXX

Q2

2’07.981 Jakub Kornfeil

Warmup

2’08.593 Arón Canet

Course

Di Giannantonio, Canet, Kornfeil

Record

2’07.622 Álex Rins (2013)

25° dans l’air; 34° sur la piste et un ciel couvert mais guère menaçant sont les conditions proposées aux pilotes pour les 40 minutes d’exercice. Darryn Binder chute d’entrée au virage 7 alors que la première référence est l’apanage d’Arbolino en 2’09.344. Puis Fenati donne le change à son équipier en 2’09.308. C’est juste six millièmes de mieux ! Canet est septième et Dalla Porta 18e après un quart d’heure de joute.

La mi séance est ainsi abordée. Puis Canet claque un 2’09.257 qui le place en tête. Can Öncü entre dans le top 5. Les deux hommes en KTM encadrent Fenati, Arbolino et McPhee en Honda. Reste que ce sont les chronos réalisés le matin qui restent les plus rapides. A un quart d’heure du but. López se classe quatrième mais chute ensuite au virage 3… Dalla Porta se porte second à 45 millièmes de son rival pour le titre.

Toba accélère en 2’09.076. Mais Vietti fait mieux en 2’08.519. C’est le meilleur chrono absolu de la journée. Garcia, de son côté, s’en prend une bonne… Il était 28e.

Les cinq dernières minutes sont entamées. Aux temps cumulés, Canet est 14e et Dalla Porta 15e, et donc en Q1… Can Öncü chute au virage 3. Son second accident en deux séances. La dernière minute est intense et chamboule la hiérarchie. Rodrigo rafle ma mise en 2’08.125 avant de chuter dès l’entame du tour suivant au virage 1. Vietti et Dalla Porta s’accroche au virage 3… Il était temps que ça s’arrête !

Grand Prix de la République Tchèque Brno Moto3 FP2 : chronos

 

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Gabriel Rodrigo

Tous les articles sur les Teams : Gresini Racing Moto3