Marcel Schrötter s’est qualifié pour la troisième fois en pole position de sa carrière en Grand Prix, après le Qatar et les Amériques cette année, qui était son dernier départ en première ligne. Il figure désormais à la deuxième place de la liste des pilotes allemands avec le plus de pole positions en Moto2 derrière Stefan Bradl (7 pole positions). Tom Lüthi s’est qualifié à la deuxième place. Il est monté deux fois sur le podium de la catégorie au Mugello, troisième en 2012 et deuxième en 2017. 

Est-ce à dire que ce Grand Prix d’Italie sera sous la domination des pilotes du team Dynavolt ? Ce warm-up donnera une indication et avant d’en connaître le verdict, voici un rappel des faits avec le traditionnel tableau…

Mugello Moto2™

2018

2019

FP1

1’52.515 Álex Márquez

1’52.514 Luca Marini
FP2

1’52.124 Joan Mir

1’51.986 Luca Marini
FP3

1’52.068 Mattia Pasini

1’51.625 Augusto Fernández
Q1

XXX

1’51.659 Xavi Vierge
Q2

1’51.575 Mattia Pasini

1’51.129 Marcel Schrötter
Warmup

1’52.316 Francesco Bagnaia

CourseOliveira, Baldassarri, Mir
Record

1’51.129 Marcel Schrötter (2019)

Le vainqueur du Grand Prix de France, Alex Marquez, complète la première ligne de la grille. C’est la première fois qu’il se qualifie sur la première ligne au moins quatre fois de suite depuis 2017. Nicolò Bulega est en tête de la deuxième ligne, son meilleur résultat en qualifications de son année recrue en Moto2.

Sur le podium des trois dernières courses, Jorge Navarro s’est qualifié à la cinquième place, ce qui est la quatrième fois consécutif qu’il a réussi à se qualifier parmi les six premiers. Luca Marini complète sa deuxième ligne en signant sa meilleure performance en qualifications depuis sa pole position à Valence l’an dernier.

Le leader du championnat, Lorenzo Baldassarri, qui est monté deux fois sur le podium en Moto2 au Mugello en 2016 et 2018, s’est qualifié à la 15e place, égalant sa pire performance de qualification des Amériques cette année.

20°dans l’air et 25°sur la piste et une tempête de ciel bleu sont les conditions proposées aux pilotes. Les Italiens révèlent les couleurs en l’honneur du rendez-vus national comme le team VR46 ou encore Forward MV Agusta.

Lüthi signe la première référence en 1’52.899, non sans effort, devant Pasini et Schotter. Fernandez et Bastianini ferment le top 5 provisoire.

Pasini attaque et met le curseur à 1’52.320. Marini répond en 1’52.178.  Lowes et Álex Marquez se placent second du frère cadet de qui vous savez alors que les cinq dernières minutes sont entamées. Le moment qu’Alex Márquez choisit pour se rapprocher de 60 millièmes du pilote VR46. Lowes le comme ensuite pour 57 millièmes…

Bastianini claque un 1’52.158 dans la dernière minute, soi 5 millièmes plus rapide que Fernández et Nagashima qui a le même chrono que l’Espagnol ! Marini est quatrième devant Lowes et Álex Márquez. Schrötter est sixième, Lüthi huitième devant la Speed Up de Navarro. La meilleure KTM est douzième avec Binder.

Grand Prix d’Italie, Mugello, Moto2 Warmup : chronos

Tous les articles sur les Pilotes : Enea Bastianini

Tous les articles sur les Teams : Italtrans Racing Team