Les pilotes Moto3 arrivent sur le tracé du Mugello pour le sixième rendez-vous de la saison, et depuis deux Grands Prix les cartes ont été redistribuées. La domination de Jorge Martín s’est, en effet, arrêtée net suite aux chutes collectives dans lesquelles il a été impliqué, malheureusement sans en être responsable. Le pilote espagnol, encore un peu blessé à la main, a besoin de faire un bon résultat pour reprendre confiance. De son côté, l’actuel leader du Championnat, Marco Bezzecchi, est sur ses terres ce week-end et souhaite forcément s’imposer. Il ne faut pas non plus oublier Arón Canet, qui est toujours aux avant-postes, et aussi Fabio Di Giannantonio, à qui la victoire au Mans a été retirée sur pénalité et qui tient absolument à enfin gagner dans la catégorie.

Les courses du Mugello étant toujours en paquet, il est bien difficile de savoir qui s’imposera dimanche. D’ici là, les pilotes vont enchaîner les séances afin de se préparer au mieux. Rendez-vous pour la FP1 dès 9h, heure française.

Mugello Moto3™

2017

2018

FP1

1’58.347 Romano Fenati

 1’58.078 Jorge Martin
FP2

1’57.328 Fabio Di Giannantonio

FP3

1’57.462 Joan Mir

Qualification

1’57.176 Jorge Martin

Warm Up

1’57.933 Nicolo Bulega

Course

Migno, Di Giannantonio, Guevara

Record

1’56.615 Danny Kent 2015

La température est de 21 degrés dans l’air et de 26 degrés sur la piste lorsque les pilotes s’élancent pour la première séance d’essais du week-end. Arón Canet (Estrella Galicia 0,0) est le premier à établir un temps de référence en 2’01.390, qu’il améliore dès le tour suivant en 1’59.984.

Au bout de dix minutes, l’Espagnol mène toujours devant Philipp Oettl (Sudmetal Schedl GP Racing), Fabio Di Giannantonio (Del Conca Gresini), Tatsuki Suzuki (SIC58 Squadra Corse) et Marcos Ramírez (Bester Capital Dubai).

A mi-séance, Jorge Martín (Del Conca Gresini) a naturellement pris la tête du classement, et ce depuis quelques minutes déjà. Avec son 1’59.200, nous sommes encore loin du meilleur chrono réalisé par Romano Fenati lors de la FP1 de l’an dernier, mais la séance n’est pas terminée. Le pilote espagnol devance Niccolò Antonelli (SIC58 Squadra Corse), Philipp Oettl (Sudmetal Schedl GP Racing), Arón Canet et Fabio Di Giannantonio. Derrière, Tatsuki Suzuki, Andrea Migno (Ángel Nieto Team Moto3), Marco Bezzecchi (PruestlGP), John Mcphee (CIP – Green Power) et Marcos Ramírez complètent le top 10.

Au même moment, un lièvre s’invite sur le circuit ! Heureusement, il ne traverse pas la piste et évite un accident.

Dans les quinze dernières minutes, Niccolò Antonelli se rapproche dangereusement de la première place, à seulement quelques millièmes, mais ne parvient pas à améliorer le chrono de Jorge Martín. Ce dernier, en revanche, enchaîne les tours rapides jusqu’à creuser un écart de presque une seconde ! Mais gare à Arón Canet qui réalise un excellent chrono, se rapprochant à un peu plus d’un dixième.

A deux minutes de la fin, Tatsuki Suzuki chute dans le virage 11, heureusement sans se blesser.

Au drapeau à damier, personne n’est parvenu à améliorer le chrono de Jorge Martín, qui termine en tête de cette FP1.

Tous les articles sur les Pilotes :

Tous les articles sur les Teams :