Le pilote Honda Repsol est arrivé au Mugello avec l’espoir de repartir du bon pied après son début de saison compliqué. Il comptait vraiment sur cette piste pour se relancer. Malheureusement, la première journée n’a pas été à la hauteur de ses espérances et il a rencontré beaucoup de difficultés.


Avec ses deux résultats blancs involontaires et son poignet fracturé pas tout à fait guéri, Dani Pedrosa arrive au sixième rendez-vous de la saison motivé à tourner la page. Il faut dire que la chance ne lui a pas souri depuis ce début d’année, et malgré sa cinquième position du Mans, il n’est pas à la place où on l’attend, ce qui le frustre beaucoup.

Les tests réalisés au Mugello il y a un mois s’étaient passés dans la douleur puisqu’il s’était cassé le poignet peu de temps avant, mais ceux effectués en Catalogne juste après le Grand Prix de France avaient plutôt rassuré le pilote espagnol.

Pourtant, au terme de cette première journée, les problèmes semblent persister et on l’a rarement vu si loin. Il s’est, en effet, classé en dix-septième position en FP1, à 1.414 secondes du premier et sept dixièmes de son coéquipier Marc Márquez, et a terminé à la treizième places lors des FP2, à 1.189 secondes du premier, toujours à sept dixièmes de Márquez.

Dani Pedrosa n’était évidemment pas satisfait à la fin de ce premier jour : « La journée a été difficile car je n’ai pas été en mesure de trouver un bon feeling avec l’arrière, j’ai eu beaucoup de mal avec le manque de grip. Nous avons essayé plusieurs pneus, et aussi différents réglages des suspensions, mais nous ne sommes pas parvenus à améliorer l’adhérence. Nous devons comprendre si c’est quelque chose sur laquelle il nous faut progresser sur les réglages de la moto, ou si la situation dépend plus des conditions de piste. Cependant, peu importe la raison, demain il sera important de rester très concentré, de bien travailler, d’essayer et de résoudre ce problème en vue des qualifications et de la course. »

Grand Prix d’Italie MotoGP Mugello J.1 : Chronos FP2
1     29     Andrea IANNONE     Suzuki     1’46.735
2     25     Maverick VIÑALES     Yamaha     1’47.122     0.387     0.387
3     93     Marc MARQUEZ     Honda     1’47.218     0.483     0.096
4     5     Johann ZARCO     Yamaha     1’47.365     0.630     0.147
5     43     Jack MILLER     Ducati     1’47.403     0.668     0.038
6     35     Cal CRUTCHLOW     Honda     1’47.433     0.698     0.030
7     46     Valentino ROSSI     Yamaha     1’47.445     0.710     0.012
8     21     Franco MORBIDELLI     Honda     1’47.497     0.762     0.052
9     9     Danilo PETRUCCI     Ducati     1’47.569     0.834     0.072
10     99     Jorge LORENZO     Ducati     1’47.691     0.956     0.122
11     30     Takaaki NAKAGAMI     Honda     1’47.901     1.166     0.210
12     4     Andrea DOVIZIOSO     Ducati     1’47.902     1.167     0.001
13     26     Dani PEDROSA     Honda     1’47.924     1.189     0.022
14     55     Hafizh SYAHRIN     Yamaha     1’47.946     1.211     0.022
15     42     Alex RINS     Suzuki     1’47.996     1.261     0.050
16     41     Aleix ESPARGARO     Aprilia     1’48.113     1.378     0.117
17     53     Tito RABAT     Ducati     1’48.221     1.486     0.108
18     44     Pol ESPARGARO     KTM     1’48.269     1.534     0.048
19     45     Scott REDDING     Aprilia     1’48.458     1.723     0.189
20     19     Alvaro BAUTISTA     Ducati     1’48.524     1.789     0.066
21     17     Karel ABRAHAM     Ducati     1’48.926     2.191     0.402
22     38     Bradley SMITH     KTM     1’49.044     2.309     0.118
23     12     Thomas LUTHI     Honda     1’49.082     2.347     0.038
24     51     Michele PIRRO     Ducati     1’49.111     2.376     0.029
25     10     Xavier SIMEON     Ducati     1’49.757     3.022     0.646



Tous les articles sur les Pilotes : Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : Repsol Honda Team