C’est un Cal Crutchlow forcément satisfait qui faisait le bilan de sa course au Japon. Parti quatrième après avoir été un des protagonistes pour la pole position, il assurait sous le drapeau à damiers du Motegi un doublé Honda sous les yeux des pontes du HRC. De quoi laisser libre cours à son ironie habituelle dont il ressort cependant toujours quelques messages…

Le pilote LCR continue sa bonne série en cette dernière partie du championnat. Le voici maintenant cinquième au classement général avec Viñales en point de mire tandis qu’il commence à se défaire de l’emprise de Johann Zarco relégué à présent à quinze longueurs. Un capital qui lui permet aussi d’envisager un succès dans la compétition qui oppose les pilotes indépendants.

Cependant, l’Anglais a des remarques à faire. A commencer sur Dovizioso : « maintenant, on a saisi les subtilités de la stratégie Ducati. Ils font ça depuis cinq courses à peu près. Ils attaquent pendant trois tours, puis baissent de rythme avant de reprendre leur attaque durant deux ou trois tours. C’est ce que Dovizioso a fait et cela a permis à Rins de revenir ».

Il ajoute : « mais le plus dur est que même en ralentissant, les Ducati sont difficiles à passer car elles accélèrent mieux. Alors j’aurais dû attaquer Dovi très tôt et partir devant en le laissant avec Marquez. Mais je suis resté avec eux. A un moment, j’ai passé Marquez qui m’a rendu la pareille aussitôt. J’ai compris et j’ai gardé une marge de sécurité avec eux car je ne voulais rien risquer sur Marquez ».

Il termine enfin avec ce clin d’œil : « je suis quand même déçu par Marc qui aurait tout de même pu me laisser gagner. Car il aurait été sacré quand même ! Ce podium Honda à domicile est le bienvenu au Japon. Il récompense aussi mon équipe qui a fait un travail fantastique comme lors de toute cette saison. Je félicite Marc pour son titre, il a fait un travail fantastique cette saison. Il a été incroyable. Alex Rins a également très bien piloté. Je suis impatient de me retrouver en Australie ».

Ce sera pour le week-end prochain. Une course à Phillip Island qu’il avait enlevée en 2016… Au passage, l’équipier d’un Nakagami qui a perdu la bataille du meilleur local face à Nakasuga sur Yamaha a passé le cap des 1 000 points inscrits.

Grand Prix du Japon, Motegi, MotoGP J.3 : classement.

1 93 Marc MARQUEZ Honda 42’36.438
2 35 Cal CRUTCHLOW Honda +1.573
3 42 Alex RINS Suzuki +1.720
4 46 Valentino ROSSI Yamaha +6.413
5 19 Alvaro BAUTISTA Ducati +6.919
6 5 Johann ZARCO Yamaha +8.024
7 25 Maverick VIÑALES Yamaha +13.330
8 26 Dani PEDROSA Honda +15.582
9 9 Danilo PETRUCCI Ducati +20.584
10 55 Hafizh SYAHRIN Yamaha +24.985
11 21 Franco MORBIDELLI Honda +25.931
12 38 Bradley SMITH KTM +26.875
13 44 Pol ESPARGARO KTM +27.069
14 89 Katsuyuki NAKASUGA Yamaha +32.550
15 30 Takaaki NAKAGAMI Honda +37.718
16 10 Xavier SIMEON Ducati +39.583
17 81 Jordi TORRES Ducati +39.839
18 4 Andrea DOVIZIOSO Ducati +42.698
19 45 Scott REDDING Aprilia +49.943
20 12 Thomas LUTHI Honda +52.707
21 50 Sylvain GUINTOLI Suzuki +1’01.848
Not Classified
29 Andrea IANNONE Suzuki 10 Laps
17 Karel ABRAHAM Ducati 12 Laps
43 Jack MILLER Ducati 14 Laps
41 Aleix ESPARGARO Aprilia 18 Laps


Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda