Dans le domaine des choses extra–ordinaires qui se sont passées dans les derniers instants des courses à Motegi, si la dislocation de l’épaule de Marc Márquez par Scott Redding est bien apparue à l’écran, il n’en fut pas de même pour le malheureux Bo Bendsneyder au terme de l’épreuve des Moto2.

Dans le dernier tour de la course, le moteur du pilote Tech3 Racing a en effet littéralement explosé et ce qui semble être l’alternateur a cassé son carter et est venu heurter le tibia gauche du pilote néerlandais, fracturant ce dernier sur le coup avec une douleur aussi instantanée que foudroyante.

Après avoir été initialement transporté vers le centre médical du circuit, le pilote du Team Tech 3 Racing a été transféré à l’hôpital Utsonomiya à Tokyo pour un examen médical approfondi qui a confirmé une fracture ouverte du tibia nécessitant un acte chirurgical.

Hervé Poncharal : « Tout d’abord, je voudrais dire que je suis profondément triste et préoccupé par ce qui est arrivé à Bo. Dans le tout dernier tour de la course, son moteur s’est cassé et une partie du moteur s’est envolée et a heurté sa jambe gauche. Le résultat est apparemment ce que le rapport médical nous a dit avant qu’il ne soit transporté à l’hôpital local, une fracture ouverte du tibia gauche, ce qui est vraiment dommage. Il n’a rien pu faire, il n’a même pas chuté, mais il a garé la moto et a eu très mal, jusqu’à découvrir que son tibia gauche était cassé. Incroyable, un accident malheureux et j’espère juste qu’on aura Bo de retour avant la fin de l’année. Il n’y a rien que nous puissions dire à ce sujet, si ce n’est que c’est peut-être la chose la plus malchanceuse qui puisse arriver à un pilote, alors nous espérons que cela va être guéri rapidement et qu’il pourra rentrer chez lui, récupérer et se reposer dès que possible. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement ! C’est un mauvais moment pour que cela arrive, parce que c’est la première de trois courses consécutives. C’est toujours une mauvaise sensation, car nous devons tout emballer et prendre l’avion pour l’Australie, alors que l’un de nous reste ici. Ce n’est pas la manière dont nous aimons gérer la situation et nous nous soucions de notre pilote, alors j’espère vraiment qu’il y aura de meilleurs jours dans un avenir proche pour Bo ».

Toutefois (on croît rêver), Bo Bendsneyder est actuellement à l’hôpital Utsonomiya de Tokyo où il sera opéré… dès que la situation le permettra, la législation japonaise le considérant comme mineur (il a 19 ans) !

Son papa, Steven Bendsneyder, qui se rend aujourd’hui au Japon pour assister son fils, explique sur Racesport.nl:  « Bo subira une intervention chirurgicale au Japon, mais cela ne se produira qu’après l’arrivée de son responsable. Cela a à voir avec le fait que Bo est toujours mineur. L’opération au Japon a été choisie parce que les risques de vol sont trop importants, en raison de thromboses et d’infections, etc. Les médecins de Dorna ont indiqué qu’il était sage de rester à Tokyo pendant au moins quatre jours et d’attendre au moins aussi longtemps avant d’accepter le voyage de retour aux Pays-Bas. De retour aux Pays-Bas, Bo pourra se rétablir et se réhabiliter chez lui ».

Mise à jour : aux dernières nouvelles, le pilote Tech3 pourrait toutefois échapper à l’opération  chirurgicale et se contenter d’une sorte d’attelle extérieure.

Nous souhaitons évidemment le meilleur rétablissement possible au malheureux pilote néerlandais.

https://twitter.com/Tech3_Moto2Team/status/1053942002394398720

Crédit photo de couverture : © Steven Bendsneyder Sr



Tous les articles sur les Pilotes : Bo Bendsneyder

Tous les articles sur les Teams : Tech 3 Racing