Malheureusement, la nouvelle de la disqualification de Fabio Quartararo vient d’être officialisée.

Fabio lui-même annonce 0,02 bar. C’est sans doute la moyenne des données retransmises par le transmetteur de la jante arrière, pas une mesure prise à l’arrivée.

Voici notre traduction du communiqué concerné.


Comité des commissaires FIM MotoGP

NOTIFICATION DE SANCTION

A : L’équipe de Fabio QUARTARARO, pilote n°20 de la catégorie Moto2.

Cher Monsieur,

Conformément à l’article 3.5.5 du Règlement du Grand Prix du Championnat du Monde FIM, nous confirmons notre décision.

Motif

Le 21 octobre 2018 lors de la course Moto2 du GRAND PRIX MOTUL DU JAPON, votre machine

n’a pas réussi le contrôle technique post-course, en ce sens que la pression des pneus arrière s’est avérée être inférieure aux paramètres conseillés par le Fournisseur Officiel. Cela contrevient à l’article 2.5.4.9.1. du Règlement du Grand Prix des Championnats du Monde FIM.

Convocation

Vous avez été convoqué à une audience avec le Comité des commissaires du MotoGP. Vous avez assisté à l’audience et avez reconnu les faits présentés.

Sanction

Pour le motif ci-dessus, le Comité des commissaires de la FIM MotoGP vous a imposé une disqualification de la course Moto2 du GRAND PRIX MOTUL DU JAPON.

Droit d’appel

Conformément aux articles 3.4.2, 3.4.6 et 3.4.7 du Règlement des Grand Prix du Championnat du Monde FIM, vous avez le droit de faire appel de cette décision du Comité des commissaires du MotoGP aux commissaires d’appel de la FIM. Une déclaration d’appel doit être faite dans les 30 minutes suivant la date et l’heure de cette notification, accompagnée d’un dépôt de garantie de 1320 €. L’appel peut être interjeté auprès de l’IRTA, qui peut également prendre des dispositions pour le paiement du dépôt de garantie.

Sincèrement,

Comité des commissaires FIM MotoGP



Tous les articles sur les Pilotes : Fabio Quartararo

Tous les articles sur les Teams : Speed Up