Le communiqué reste ambigu sur ce point, parlant de “toutes les catégories dans lesquelles évolue l’équipe de Faenza” sans pour autant nommer les pilotes MotoGP. Wait and see…


La famille Gresini Racing ne cesse de s’agrandir et accueille maintenant à son bord le double Champion du Monde (2001 et 2003) Manuel Poggiali, qui était déjà en orbite autour de Gresini l’année dernière.

L’athlète saint-marinais de 36 ans, qui vient de prendre ses fonctions d’entraîneur des pilotes, supervisera toutes les catégories dans lesquelles évolue l’équipe de Faenza.

“Nous ne voulons rien laisser au hasard; je crois que Manuel est le bon gars pour nous aider à bien des égards”, dit Fausto Gresini. “En tant qu’ancien champion du monde, il apportera une mentalité gagnante et aidera nos pilotes, des plus jeunes du CIV à ceux alignés en Championnats du monde. Il sera d’une grande aide pour l’équipe. C’est aussi l’occasion pour lui de découvrir le paddock d’une manière différente après l’avoir parfaitement connu en tant que pilote. L’idée est qu’il peut servir de mentor aux pilotes, tout en se frayant un chemin vers un rôle de team manager alors que notre équipe grandit d’année en année.”

Manuel Poggiali rejoint donc le Gresini Racing Team, mais nous aimerions en savoir plus…

Bienvenue dans la famille Gresini Racing. Quel sera votre rôle au sein de l’équipe ?

“Je suis très heureux et fier de rejoindre Gresini Racing à titre officiel. L’année dernière, nous avons appris à nous connaître et nous nous sommes tout de suite appréciés, alors je fais maintenant partie de la famille. C’est une grande opportunité et je voudrais donc remercier Fausto pour cela. Mon rôle sera d’apporter un peu de mon expérience aux pilotes hors piste et sur piste. Il y a beaucoup de domaines sur lesquels nous devons travailler et je suis sûr que nous pouvons faire de grandes choses avec l’équipe que nous sommes en train de former.”

Vous avez participé au Championnat du Monde des Grands Prix de 1998 à 2008, avec 12 victoires, 35 podiums et deux titres… Quelle importance aura votre expérience pour Gresini Racing ?

“J’ai couru pendant une courte période de temps, mais j’ai eu beaucoup de succès; mes titres sont arrivés assez tôt grâce à un grand cercle vertueux et à des gens extraordinaires autour de moi. L’environnement et les relations, ainsi que l’aspect technique, sont des facteurs clés pour obtenir des résultats importants. Bien faire, c’est quelque chose, gagner, c’est tout autre chose. Il faut quelque chose de plus pour gagner, un état d’esprit différent et la capacité de gérer la pression. J’espère pouvoir mettre mon expérience à disposition et l’utiliser à bon escient dans ce nouveau rôle au sein de Gresini Racing.”

Dans quelle mesure les courses ont-elles changé par rapport à l’époque où vous couriez ?

“Les courses de moto ont beaucoup changé et dans de nombreux domaines : la technologie, l’entraînement, mais aussi les motos elles-mêmes. Si on y pense, il n’y a pas si longtemps, il n’y avait que peu de pilotes qui s’entraînaient de la façon dont même les pilotes du fond de la grille s’entraînent maintenant. C’est l’évolution naturelle d’un sport qui conserve la même essence, celle que j’ai toujours eue.”

Parlons des projets de cette année et de la façon dont vous voyez le potentiel des pilotes dans toutes les catégories.

“Nous pouvons commencer par les jeunes : nous devons travailler dur et nous assurer qu’ils progressent et s’améliorent en tant que coureurs dans un championnat plus abordable,  mais toujours extrêmement compétitif, comme le CIV. En Moto3, nous comptons sur le talent de Gabri (Gabriel Rodrigo), un pilote très expérimenté qui, je pense, peut se battre pour le titre dès sa première année dans l’équipe. Pour (Riccardo) Rossi, ce sera une année d’apprentissage : il n’a pas encore appris la plupart des pistes du calendrier, et il sera donc important de faire ses devoirs avant les courses en analysant chaque circuit virage par virage. Il est très motivé et nous savons qu’il peut réussir sa première année. Sam (Lowes) n’a pas besoin d’être présenté ; il a déjà bien travaillé avec Gresini dans le passé, donc c’est un retour bienvenu et la barre est placée très haut pour lui. Cette année, il s’agira aussi de MotoE, avec Savadori et Ferrari comme porte-drapeaux, deux pilotes très rapides qui sont prêts à surprendre tout le monde.”

 

 

Tous les articles sur les Pilotes : Gabriel Rodrigo, Riccardo Rossi, Sam Lowes

Tous les articles sur les Teams : Aprilia Racing Team Gresini, Federal Oil Gresini Moto2, Gresini Racing Moto3