A l’arrivée du Grand Prix d’Italie de MotoGP, c’est du grand Cal Crutchlow qui nous a été servi au moment des réactions d’après course. Le Britannique venait de se faire couper en deux par Pedrosa en vue de l’arrivée après une prestation passée à souffrir sur une Honda loin du compte. De quoi agacer le sanguin britannique qui n’a pas mâché ses mots. Y compris sur les réseaux sociaux.

Sur Pedrosa, le pilote LCR ne s’est pas embarrassé de fioritures : « je suis content qu’il ait perdu sa seconde place au championnat. Après qu’il m’ait accroché, il a d’abord dit que quelque chose s’était passé sur sa moto. Il disait que ce n’était pas de sa faute. Quelque chose de mystérieux avait affecté sa moto. Il me mentait et ça m’a mis en colère. Lorsque vous faites une erreur, vous faites une erreur. Et puis c’est tout ».

« Après il s’est excusé et l’affaire est close. Il n’y rien que je puisse faire, et je ne peux pas changer le résultat en lui rentrant dedans ou faire quelque chose de la sorte. J’ai fait ce genre d’erreurs en tentant de passer un pilote et il m’arrivera d’en refaire de la sorte. Parfois ça marche et parfois, ça ne passe pas ».

Voilà pour le cas Pedrosa dans un contexte, rappelons-le, où l’Anglais recherche un contrat officiel auprès de l’usine de Tokyo à qui il a refusé de faire pour elle les 08h00 de Suzuka… Passons maintenant au cas Michelin, qui n’est pas mal non plus : « pendant tout le meeting on a dû gérer une mauvaise situation car les pneus ne fonctionnaient pas. Je crois que Michelin a amené des pneus pour Ducati ce week-end ».

Il poursuit sur sa belle lancée : « c’était donc compliqué de battre les Ducati avec une telle allocation de pneus. Le pneu avant dur était trop tendre pour Dani, alors imaginez pour moi, Marc et Miller. On aurait mieux fait de rester à la maison car on a passé notre temps à chercher de l’adhérence sur l’avant. Je me demande quand Michelin va se décider à nous aider nous aussi car il semble bien aider tous les autres ».

Avec cet abandon, Cal Crutchlow se retrouve à présent à 24 points de Johann Zarco au classement des pilotes indépendants. Ce qui ne va pas le calmer d’ici Barcelone, programmé le week-end prochain…

#ItalianGP: Classement MotoGP

1. Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 41m 32.126s
2. Maverick Viñales ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 33.407s
3. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Racing (Desmosedici GP17) 41m 34.460s
4. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 41m 35.811s
5. Alvaro Bautista ESP Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP16) 41m 37.928s
6. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) 41m 38.011s
7. Johann Zarco FRA Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 41m 45.331s
8. Jorge Lorenzo ESP Ducati Team (Desmosedici GP17) 41m 46.519s
9. Michele Pirro ITA Ducati Team (Desmosedici GP17) 41m 47.006s
10. Andrea Iannone ITA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 41m 47.628s
11. Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 41m 54.130s
12. Scott Redding GBR Octo Pramac Racing (Desmosedici GP16) 41m 57.078s
13. Jonas Folger GER Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1)* 42m 0.286s
14. Hector Barbera ESP Reale Avintia Racing (Desmosedici GP16) 42m 2.802s
15. Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) 42m 2.905s
16. Karel Abraham CZE Pull&Bear Aspar Team (Desmosedici GP15) 42m 14.432s
17. Sylvain Guintoli FRA Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 42m 18.420s
18. Loris Baz FRA Reale Avintia Racing (Desmosedici GP15) 42m 22.857s
19. Sam Lowes GBR Factory Aprilia Gresini (RS-GP)* 42m 22.866s
20. Bradley Smith GBR Red Bull KTM Factory Racing (RC16) 42m 23.023s
Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) DNF
Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) DNF
Aleix Espargaro ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) DNF
Pol Espargaro ESP Red Bull KTM Factory Racing (RC16) DNF



Tous les articles sur les Pilotes : Cal Crutchlow, Dani Pedrosa

Tous les articles sur les Teams : LCR Honda