Lors de cette conférence de presse post-qualification du Grand Prix d’Italie qui réunissait également Valentino Rossi et Andrea Dovizioso, Maverick Vinales a répondu avec plaisir aux questions des journalistes, tout à la joie de cette nouvelle pôle position.

Comme à notre habitude, afin d’éviter toute interprétation journalistique abusive, nous vous proposons une traduction “brute” de l’intégralité des propos de Maverick Vinales, sans aucune mise en forme.


Cela a été un week-end difficile et ce sera probablement une course difficile, n’est-ce pas ?

« Très difficile. Tout le monde est tellement proche, donc nous devrons être très intelligents demain, en essayant de prendre un bon départ et d’attaquer dès le début. Les trois premiers tours de la course seront très importants. Mais quoi qu’il en soit, après la chute d’hier, j’étais plutôt nerveux sur la moto car ce n’était pas une chute facile. Donc la FP3 a été difficile pour moi, mais nous avons un peu modifié la moto en FP4 et je me suis senti plus à l’aise, en particulier avec l’avant. Puis, en qualifications, j’ai donné mon meilleur, j’avais encore un peu mal à cause d’hier mais ce n’étais pas un problème pour piloter. C’est donc bon pour demain et je suis assurément très motivé. »

Il fera peut-être un peu moins chaud demain…

« Nous verrons, mais s’il fait plus frais, c’est un peu mieux pour mon style de pilotage. Mais quoi qu’il en soit, nous avons encore beaucoup de choses à essayer durant le Warm up avec mon équipe. Demain, le choix de pneus sera très important. Il faudra être très intelligent et prendre la bonne décision. »

Demain, vous aurez à vous battre avec beaucoup de pilotes…

« A coup sûr, demain, ce sera une course très difficile car tous mes adversaires sont vraiment proches, mais aussi à cause des hautes températures. Le Mugello est toujours une piste très physique donc nous devrons être prêts demain et prêter beaucoup d’attention au choix des pneus. Il sera très important. »

Quel sera votre stratégie demain : essayer de vous échapper ou ménager vos pneus pour la fin de course ?

« Cela va beaucoup dépendre de mon feeling. Si je me sens bien et prêt, j’essaierai de faire un bon départ et j’attaquerai dès le début car il y a beaucoup de pilotes qui peuvent faire un bon chrono. On va donc essayer d’attaquer dès le début. Cela dépendra de mon feeling mais mon feeling est bon avec les pneus depuis le premier tour, donc à coup sûr, je vais attaquer. »

Question réseaux sociaux : «quel est le meilleur conseil que vous avez reçu et qui vous l’a donné ?

« Cette année, mon team. Il me disent toujours de rester calme. J’essaie toujours d’attaquer tout le temps, à toutes les séances, à tous les tours. Mon équipe me dit de rester calme, que j’ai la vitesse et qu’il n’est pas besoin de le montrer à chaque séance. Ne serait-ce que pour qu’il n’arrive pas à ce qui est arrivé vendredi. »

Crédit photo: MotoGP.com



Tous les articles sur les Pilotes : Maverick Vinales

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP