Si hier les meilleures références des catégories Moto2 et Moto3 ont été abaissées lors de la première des trois journées d’essais IRTA sur le circuit de Jerez de la Frontera, aujourd’hui, aidé par une météo et des conditions de piste particulièrement excellentes (21° au sol, 34° sur la piste), les records ont de nouveau été revus à la baisse, comme cela est souvent le cas en hiver sur le tracé andalou.

Le passé nous a en effet enseigné que les chronos réalisés plus tard dans la saison lors du Grand Prix en mai égalaient rarement ceux effectués lors d’un mois de février moins chaud. Autre élément ayant son importance pour expliquer les excellents chronos actuels, les chronos des pilotes sortant au-delà des vibreurs ne sont pas annulés, et certains en profitent plus que largement…

Mais, pour compliquer le tout, les moteurs utilisés lors de ces tests ne sont pas non plus obligatoirement ceux qui seront fournis aux concurrents cette année. Si par le passé le doute s’insinuait concernant la motorisation Honda de certaines des équipes Moto2, cela ne semble plus de mise avec le moteur Triumph et, au contraire, certaines motos devraient même aller plus vite durant la saison, à l’image des KTM Moto3 qui ne roulent pour le moment qu’avec leurs « vieux » moteurs 2019.

Quoi qu’il en soit, le rythme est actuellement impressionnant dans les deux catégories présentes qui, chacune, a vu son record tomber lors de cette journée intermédiaire.

Pour ce deuxième jour, contrairement à hier, c’est la catégorie Moto3 qui a ouvert la piste pour la première séance du matin. Une séance certains peu fraîche mais disposant néanmoins d’excellentes conditions de piste dès le départ avec un ciel immaculé.

Le pilote britannique John McPhee (Honda, Petronas Sprinta Racing), qui a été le plus rapide hier lors de la deuxième session, a de nouveau été le plus rapide lors de celle du matin, avec un tour en 1’45.175, battant d’emblée de trois dixièmes le chrono le plus rapide d’hier de Sergio Garcia (Honda, Estrella Galicia 0,0).
La deuxième session a été plus lente que la précédente, le Japonais Ai Ogura (Honda, Honda Team Asia) la dominant avec un temps de 1’45.362.
Mais contrairement à hier, la troisième et dernière session a été la plus rapide de la journée, grâce à l’Argentin Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3), l’homme qui détenait tous les records de la piste jusqu’à hier, qui, en 1’45.170, s’est emparé à nouveau du leadership, et du record, pour seulement 5 millièmes.

 

 

 

Derrière lui, au classement combiné de la journée, ont trouve donc John McPhee grâce à son chrono matinal, puis Ai Ogura et son temps de la séance intermédiaire.

Six Honda précèdent pour le moment un paquet de sept KTM entrecoupé par la Honda de Filip Salac (Honda, Rivacold Snipers Team). Les Husqvarna, des KTM redécorées, sont pour le moment un peu décevantes…

Quelques chutes ont été déplorées, parmi lesquelles celles de Albert Arenas (2 fois) (KTM, Aspar Team), Alonso López (2 fois) (Husqvarna, Sterilgarda Max Racing Team), Nicolò Antonelli (Honda, SIC58 Squadra Corse), Jaume Masiá (Honda, Leopard Racing) et Stefano Nepa (KTM, Aspar Team).

 

 

 

En Moto2, le rookie espagnol Arón Canet (Speed Up, Aspar team) continue à se montrer très rapide lors de ces essais et a inauguré la première session avec le meilleur temps. Hier, il avait terminé la journée à la cinquième place avec un chrono de 1’41.4, mais aujourd’hui, il a réussi à améliorer celui-ci lors de la deuxième session en 1’40.710, ce qui l’a hissé à la deuxième place de la journée.

 

 

 

Seul Marco Bezzecchi (Kalex, Sky Racing VR46) a pu le surpasser en établissant lors de cette deuxième session un nouveau record du circuit en 1’40.448, soit 4 dixièmes plus rapide que le meilleur temps de Remy Gardner (Kalex, Onexox TKKR SAG Team) hier (1’40.848).

 

 

 

A l’inverse des Moto3, personne n’a pu améliorer dans la dernière séance, Jorge Martin (Kalex, Red Bull KTM Ajo) s’y révélant le plus rapide en 1.40.907 malgré le fait qu’il se déplace toujours avec une béquille.

 

 

 

Les chutes ont été plus nombreuses en Moto2, avec Jorge Navarro (Speed Up, +Ego Speed Up), Jesko Raffin (NTS, NTS RW Racing GP) (2 fois), Edgar Pons (Kalex, Federal Oil Gresini Moto2) (2 fois), Enea Bastianini (Kalex, Italtrans Racing Team), Héctor Garzó (Kalex, Flex-Box Pons HP 40), Hafizh Syahrin (Speed Up, Aspar team), Jake Dixon (Kalex, Petronas Sprinta Racing) et Lorenzo Dalla Porta (Kalex, Italtrans Racing Team).

 

 

 

Demain aura lieu la dernière journée d’essais IRTA en Europe, avant un test le 1er mars au Qatar.

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Gabriel Rodrigo, Marco Bezzecchi

Tous les articles sur les Teams : Gresini Racing Moto3, Sky VR46 Moto2