Jerez MotoGP J.3 : La FIM a sanctionné… En Moto2 et en Moto3

par | 6 mai 2018

Après le Grand Prix d’Argentine, les pilotes avaient été prévenus à Austin : la FIM MotoGP allait se montrer plus sévère dans ses jugements lorsqu’elle remarquerait des comportements sur la piste à blâmer. Et elle a tenu parole, avec son commissaire Stewards Panel ! Après trois courses passionnantes à Jerez, mais aussi marquées par des incidents, des pilotes vont partir au Grand Prix de France avec des pénalités à purger. Enfin, ça, c’est pour les protagonistes du Moto3 et du Moto2…

Car, qu’on se le dise, en MotoGP, il ne s’est rien passé. En revanche, en Moto2, Marini a accroché la roue arrière de Navarro et l’a fait tomber. Il devra donc retrancher six places au Mans sur sa position acquise au terme des qualifications.

En Moto3, le cas Canet a été traité. Déjà dans l’œil du cyclone après diverses initiatives constatées depuis l’entame de cette saison, le pilote Estrella s’est cette fois offert un strike en mettant par terre Bastianini, Arbolino et Martin. En plus de lui-même. L’Espagnol s’élancera carrément de la dernière position de la grille de départ pour son Grand Prix de France. Et que ça serve de leçon aux autres… Des catégories intermédiaires.

Tous les articles sur les Pilotes : Aron Canet, Luca Marini

Tous les articles sur les Teams : Estrella Galicia 0,0, SKY Racing Team VR46