C’est en direct sur l’antenne d’Eurosport que Laurent Fellon, ami, associé et manager de Johann Zarco, a expliqué pourquoi ce dernier roulera sur une KTM usine à partir de 2019.

Attention, chaque mot est important et c’est pourquoi nous reportons ici avec le plus d’exactitude possible tous ses propos, malgré le brouhaha des motos en arrière fond sonore…

Laurent Fellon : « c’est ma décision parce que… on va revenir en arrière : Éric de Seynes, qui nous a beaucoup aidé, a fait le maximum. Je dis bien Éric de Seynes, parce que aucune personne de chez Yamaha n’est venu nous voir. Lui, il a tout fait pour faire le nécessaire et nous amener une Yamaha. Et ça ne s’est pas fait parce que Valentino a bloqué toutes les routes. Je peux le dire, maintenant.
Après, Honda, mettre Johann à côté de Márquez, c’est pas bon, parce que Márquez, c’est Márquez.
Chez Suzuki, ils nous avaient mis dehors, donc revenir chez quelqu’un qui te met dehors… ils n’avaient qu’à bien réfléchir.
Par contre, KTM est une usine européenne, qui a ce qu’il faut pour faire le développement. Avec Red Bull, ils sont à fond derrière Johann, ils veulent un pilote comme Johann. Je pense qu’avec Red Bull, ça va donner des ailes à Johann, et surtout, ils vont faire une bonne moto parce que, déjà, en voyant ce qu’ils ont fait hier avec Kallio et Espargaro…
Sachant que Espargaro était sur la Yamaha de Johann, la même que celle-là, on disait que la Yamaha Tech3 n’était pas bien, donc là, les KTM, je pense que dès que Johann va monter dessus, il va être dans le coup et il va pouvoir se bagarrer devant ».

Le fait le plus important, et c’est clairement énoncé, est bien évidemment que ce soit Laurent Fellon qui a pris la décision. Une décision qui, à part Yamaha qui était le choix initial de Johann Zarco, semble donc avoir en partie eu lieu « par élimination ».

Source et crédit photo : Eurosport



Tous les articles sur les Pilotes : Johann Zarco

Tous les articles sur les Teams : Monster Yamaha Tech3