Marc Márquez a mis l’ambiance, mine de rien, dans une conférence de presse où Johann Zarco tenait jusque-là la vedette avec son nouveau contrat officiel KTM. Car dans ce marché des transferts qui s’agitent de plus en plus, on lui a demandé où on en était au HRC. En effet, le contrat de Dani Pedrosa s’achève. Et sa réponse n’a pas manqué de piment….

Marc Márquez n’a pas peur de la concurrence. Au contraire, il l’appelle de ses vœux et même jusqu’à ses côtés. A la question de savoir qui pourrait être son équipier en 2019, il a répondu : « tout ce que je veux, c’est un pilote fort. Et je n’en vois que deux actuellement : Dani Pedrosa et Andrea Dovizioso ».

Si le premier nom cité n’a surpris personne, le second en a fait tomber quelques-uns de leurs chaises. A commencer chez Ducati qui négocie de façon serrée avec son leader. Lui parti, tout sera vite dépeuplé chez les rouges, qui plus est pour une installation chez Honda.

Ceci étant dit, et nonobstant le fait que Cal Crutchlow n’appréciera guère d’être ainsi biffé du paysage, il faut reconnaître aussi un bon coup politique. Car ce pavé jeté dans la marre va perturber ses rivaux directs, voire même les déstabiliser. Il ne manquait plus que ça aux hommes de Gigi Dall’Igna qui ont déjà du mal avec Jorge Lorenzo… En tout cas, la pression est mise sur Ducati !



Tous les articles sur les Pilotes : Andrea Dovizioso, Marc Marquez

Tous les articles sur les Teams : Ducati Team, Repsol Honda Team