Les premiers tests officiels Moto2 et Moto3 ont débuté ce matin sur le circuit de Jerez de la Frontera, pour une durée de 3 jours.

Comme leurs grandes sœurs de la catégorie intermédiaire, les Moto3 ont déjà arpenté le bitume de la piste andalouse il y a quelques jours, mais, outre le fait que les conditions de piste se sont bien améliorées depuis, Aron Canet (KTM, Sterilgarda Max Racing Team) y avait caché son jeu en se révélant le plus rapide sans toutefois inscrire le moindre chrono, puisqu’il roulait sans transpondeur.

Enregistré manuellement en 1’46.6 par notre correspondant, le pilote de Max Biaggi laissait donc Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) inscrire son nom en haut du tableau, en 1’47.140, alors que le record officiel est en 1’46.004 grâce à Jorge Martin en 2017.

Lors de la premières des 3 sessions d’aujourd’hui, Sergio Garcia (Honda, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) établissait une première référence en 1’46.574 devant un Romano Fenati (Honda, Snipers Team) qui ne ratait pas sa rentrée.

Comme pour les Moto2, les chronos s’amélioraient lors de la séance intermédiaire qui se déroulait dans les meilleures conditions climatiques, mais le gain était assez minime, toujours sous l’impulsion de Sergio Garcia (Honda, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) qui, cette fois, précédait en 1’46.198 Gabriel Rodrigo (Honda, Kömmerling Gresini Moto3) et Jaume Masià (KTM, Bester Capital Dubaï).

Enfin, malgré des températures qui commençaient à descendre, Tony Arbolino (Honda, Snipers Team) parvenait à s’imposer en fin de journée en 1’46.153 devant Lorenzo Dalla Porta (Honda, Leopard Racing) et Jaume Masià (KTM, Bester Capital Dubaï).

Aron Canet (KTM, Sterilgarda Max Racing Team) est apparu en retrait par rapport aux essais privés, et a même fini par chuter.

Côté technique, beaucoup de nouveautés chez les deux constructeurs, même si certaines sont très difficilement perceptibles à l’œil nu : moteur, boîte de vitesses, corps d’admission, bras oscillant et échappements chez Honda, châssis, réservoir, radiateur, et échappements plus longs chez KTM.

Les pneus tendres résistent assez peu de tours sur le nouvel asphalte. Pour le moment, seuls les durs semblent en mesure de faire la distance de la course…

3 nouvelles séances sont programmées demain : le record de Jorge Martin sera-t-il battu ?

Classement combiné Test Moto3 Jerez J1 :

 

 

 



Tous les articles sur les Pilotes : Tony Arbolino

Tous les articles sur les Teams : Snipers team