KTM nous tient régulièrement informés des essais qu’ils mènent cette année pour se préparer à leur première wild card à Valence avant de s’aligner officiellement l’année avec deux motos.

L’une d’entre elles sera pilotée par Bradley Smith tandis que pour la seconde, trop de noms sont encore cités pour le moment pour pouvoir avoir la moindre certitude…

En parallèle, KTM poursuit toujours des essais aussi intensifs que discrets de sa Moto2.  Bien que non-citée dans le communiqué de presse autrichien, ni même sur le site “ami” Speedweek, celle-ci était pourtant bien présente en Italie, aux mains du pilote finlandais Tatu Lauslehto.

A l’image des Moto3 et MotoGP autrichiennes, la Moto2 possède également un cadre en acier tubulaire, construit par WP, et est propulsée par un moteur Honda.

La volonté du constructeur est d’acquérir une expérience dans cette catégorie, afin de créer une véritable filière Moto3-Moto2-MotoGP.

Pour le moment, personne ne sait si cette Moto2 sera effectivement alignée l’année prochaine en championnat du monde, mais cela reste une réelle possibilité, en particulier avec Aki Ajo, dans un team laissé orphelin par le départ de Johann Zarco en MotoGP