Avertissement :

Contrairement à l’immense majorité des articles de notre site, cette nouvelle rubrique ne reporte pas seulement des informations, elle laisse une certaine liberté, voire une liberté certaine, aux pensées de son auteur habitué du monde littéraire qui publiera sous le pseudo de Vernon Stoner.

Ici, on relate, bien sûr, mais on extrapole aussi, on suppute, on échafaude, bref, on discute et on échange !

Vous avez le droit de répondre en commentaire, de corriger, de clamer votre indignation, ou, au pire, si cela vous engendre vraiment des aigreurs d’estomac, de changer de rubrique…

Vous êtes toujours là ? Petits curieux, va… Allez, gaaazzzz !


 Article en 3 parties.

Accéder à la Partie 1

Accéder à la Partie 2

Il était prévu de conjuguer les motardes de tous les jours avec celles qui font de la compétition, mais j’avais sous-estimé l’engouement que cette enquête provoquerait. La masse de données à traiter étant déjà considérable, je parlerai des femmes pilotes dans une prochaine chronique.


PARTIE 3/3

Les femmes qui parlaient à l’oreille des motos…

On débute cette troisième et dernière partie par une série de questions généralistes ne prêtant pas à la polémique. Dommage…

17. Vous utilisez votre moto ?

42,2 % : Tous les jours, travail et balade

40,5 % : Le week-end

17,3 % : Pas souvent

18. Combien de kilomètres faites-vous par an ?

35 % : 5000

32 % : 10 000

33 % : 15 000 et plus

Mention spéciale à « Je ne sais pas, quand on aime on ne compte pas » et « 8000 km quand la moto n’est pas en panne et que je ne suis pas enceinte » !

19. Avez-vous constaté des différences de tarif avec les hommes concernant les assurances ?

57,8 % : Je ne sais pas

32,8 % : Non

5,9 % : Oui, c’est moins cher

3,6 % : Oui, c’est plus cher

Là encore, je n’ai pas les chiffres masculins, mais je pense que ça se joue à peu de choses. Ou peut-être que je me goure complet ? Peu importe, ça ne va pas changer la face du monde.

Par contre, je m’interroge sur la politique des assurances… Pourquoi trouve t-on du plus cher et du moins cher ? Avant ce sondage, j’aurais parié sur moins onéreux en me basant sur le fait que les nanas sont beaucoup moins têtes brûlées que les mecs. C’est de notoriété publique, et les assureurs doivent probablement en tenir compte un minimum. Pratiquer les mêmes tarifs est logique aussi. C’est en adéquation avec le dogme de l’égalité homme-femme qui tend à s’instaurer, en plus de permettre aux compagnies d’assurances de ne pas faire de ristourne. Ben quoi, un sou est un sou ! Mais plus cher ? Je m’interroge… Ah, j’y suis ! Le mythe des filles qui ne savent déjà pas conduire une voiture… Alors une moto… Je recommande à ceux qui pensent ça de monter derrière Maria Herrera ou Ana Carrasco ! Ou alors, plus simple, un tour dans la BMW de ma femme…

20. Suivez-vous la compétition moto et si oui, quels championnats ?

62 % : MotoGP, WSBK, Endurance, TT

15 % : Non

10 % : Cross, Trial, Enduro, Dakar

5 % : Tous

4 % : Pas régulièrement

4 % : Autres ( Cafe racer, Moto Legend, Women’s Cup, Stunt, etc)

Mention spéciale à « Je suis commissaire de piste », et « Tous »!

21. Pensez-vous vous qu’un jour arrivera où les femmes pourront rivaliser avec les hommes en MotoGP ?

71,1 % : Oui

24,6 % : Peut-être

4,3 % : Non

22. Pensez-vous vous qu’un jour arrivera où les femmes pourront rivaliser avec les hommes dans le sport en général ?

66 % : Oui

21,8 % : Peut-être

12,2 % : Non

23. Quel est votre pilote préféré ?

32 % : Valentino Rossi

23 % : Fabio Quartararo

17 % : Marc Márquez

14 % : Autres

12 % : Aucun

2 % : Anciens pilotes (Sheene, Doohan, Agostini, etc)

Mention spéciale aux réponses : « Bader », notre illustre confrère de Moto et Motards, « J’en ai pas, je ne juge que les motos, moi ! », et « Ana Carrasco ». Enfin un peu de solidarité féminine, que diable !

Le MotoGP est largement plébiscité !!! Quand je vous dis qu’elles ont bon goût ! Un maigre 15 % ne s’intéresse pas du tout à la compétition. Là aussi, je reconnais être très agréablement surpris ! J’aurais pourtant dû m’en douter vu comment ma femme est à bloc devant chaque GP. Pire qu’un supporter de Marseille quand son équipe parvient enfin à inscrire un but en Ligue des Champions

Les deux questions portant sur la « compétition » hommes-femmes ne visaient qu’à déterminer l’avis des filles sur le sujet. Ce n’était en aucun cas du prosélytisme sur la suprématie physique masculine. Vu l’agressivité des réponses de certaines, il semblerait que ça n’ait pas été considéré comme tel… Bref… Pour ma part, j’étais toujours à donf pour Maria Herrera quand elle courait en Moto 3 et je rêvais de la voir sur le podium à chaque course, justement pour démontrer que. Citons pour exemple, en ne se référant qu’aux sports mécanique (c’est surtout que le reste j’aime pas et que du coup, j’ai pas envie de chercher), l’Allemande Jutta Kleinschmidt qui a remporté le Paris-Dakar en 2001. Excusez du peu ! Je préfère ne pas trop épiloguer sur le sujet, c’est un peu trop tendu…

The Doctor est donc le chouchou de ces dames ! Pas très original, j’espérais mieux de vous… Mais notre Fabio Quartararo national est juste derrière et ça fait plaisir ! Johann Zarco a aussi été cité quelques fois, ouf ! Je parie qu’après les podiums qu’il va nous faire chez Pramac, il remontera dans ce sondage. Certaines ne doivent pas être de première jeunesse pour mentionner Sheene et Ago, et j’espère qu’elles ne se sont pas trop abîmées les yeux sur l’écran… Oui, je cherche les ennuis, je sais. 12 % s’en foutent royal. Vraiment ? Ma foi, que le meilleur gagne reste la meilleur des approches, elles ont bien raison.

24. Essayez-vous de transmettre votre passion à vos amies ?

42,5 % : Oui

36,2 % : Parfois

21,3 % : Non

25. Emmenez-vous en balade sur votre selle passager plutôt :

72,8 % : Personne

19,7 % : Des amies

7,4 % : Des amis

26. Roulez-vous plutôt :

38,8 % : Peu importe

36,8 % : Mixte

10,7 % : Avec les mecs

10,7 % : Seule

3 % : Entre filles

La moto, on l’a dans le sang ou on en a une peur viscérale, et je mettrai ma main au feu que c’est idem chez les femmes et les hommes. Chacun sait très bien à qui en parler pour tenter de refiler le virus, et à qui il n’est même pas la peine de proposer de monter dessus à l’arrêt… Dédicace à mon poto Lolo…

Concernant le duo, je crois que là encore on est kif-kif. Exception faite des couples cul-et-chemise, comme ma nana et moi, la motarde, à l’instar du motard, préfère rouler seule. Un sac de sable pour la drague ou le tour de manège gratos, une fois de temps en temps, à la limite. Mais, s’il faut choisir, elles préfèrent malgré tout trimballer leurs frangines. Entre les mecs qui refusent de monter derrière une fille, et ceux qui acceptent mais pour de mauvaises raisons, ceci explique peut-être cela…

La dernière question de cette enquête prouve que les femmes ne sont pas sectaires. Elles partent en virée avec tout le monde ! Les médisants argueront que la motarde étant une denrée plus rare que le motard, c’est ça ou rouler seule. Je répondrai qu’à l’ère des réseaux sociaux, il n’est pas compliqué de trouver une secte moto 100 % féminine pour celles qui le souhaitent. CQFD

En remarques, a principalement été ajouté :

Le machisme ambiant qui, finalement, ressort plus ici que dans les chiffres…

Le manque de choix au niveau de l’équipement (trop de rose), et des modèles de motos (petite taille).

La difficulté a trouver un stage/emploi pour les femmes mécanos.

Mention spéciale à celles qui emmènent leur progéniture derrière elles. J’aurais dû proposer cette option dans les réponses, c’est une évidence. Mais comme je suis un mec, et bien que papa, j’ai zappé. Mea culpa, et merci à vous de transmettre la plus belle des passions aux futurs générations !

Une autre mention, beaucoup moins agréable vu le taf que m’a demandé cet article, à la petite dizaine qui m’a reproché le sexisme de mes questions (c’était un peu le sujet…), le manque de choix de réponses, le trop de ci et pas assez de ça, et tutti quanti. No comment…

En conclusion, je rappelle que toutes ces données ne sont qu’un échantillon de la réalité à un instant T, que l’analyse qui en découle n’est que mon avis, avec un humour parfois douteux qui plus est, et que tout ceci n’est en aucun cas paroles d’Évangile !

Si je n’ai connu que très peu de motardes, j’ai par contre roulé avec un grand nombre de motards sur route et sur piste et, d’après ce sondage, je ne vois guère de différence dans l’approche de la moto. Le seul bémol est le machisme qui, je trouve, ne devrait pas avoir droit de cité dans notre belle communauté. Ce n’est pas parce que l’on roule à moto que l’on est plus intelligent que la moyenne, certes, mais la fraternité, la solidarité, l’aspect marginal, devrait nous permettre de passer outre nos différences et éradiquer la sexualisation inhérente au reste de la société. Y compris si la dame est très jolie? Oui… mais non. Car les aficionados d’une douce utopie romantique auront beau clamer leur indignation sous toutes les latitudes, l’homme restera un animal comme les autres. Et, s’il existe quelques candides “princesses Disney”, le prince charmant, lui, ne sera jamais qu’un leurre visant à empêcher l’extinction de l’espèce humaine, motard ou pas…

Un immense merci pour vous être prêtées à ce questionnaire, et grand V à toutes !

Vernon

Accéder à la Partie 1

Accéder à la Partie 2