Jorge Lorenzo ne perd jamais son temps. Et les trois semaines qu’il a passées à Dubaï sont la démonstration que le Majorquin est aussi un champion lorsqu’il faut joindre l’utile à l’agréable. Excellant dans la mise à jour de son réseau social le définitivement ancien pilote MotoGP n’a pas fait que farnienter avec Max Biaggi. Il a aussi fait dans le culturel et le financier, comme ces images le montrent.

Jorge Lorenzo jouit encore d’une certaine notoriété, alors pourquoi ne pas en profiter ? Qui n’a pas rêvé gagner de l’argent en prenant des vacances ? A Dubaï, Por Fuera est ainsi sorti de la piscine et des séances de shopping pour faire un film promotionnel destiné à une société immobilière de luxe, basée aux Émirats Arabes Unis. Le scénario est parfait puisque Lamborghini profite de l’aubaine tandis que les muscles du sportif rencontrent le cérébral de l’artiste, en l’occurrence Mark Rios, alias M. Dripping. Il s’agit d’un artiste qui dépeint ses sujets avec une technique particulière que l’on découvre.

Jorge Lorenzo roule en Indian

En quelques minutes, du moins à en juger par la vidéo, M. Dripping a dessiné une œuvre avec le 5 fois champion du monde au guidon de sa Yamaha M1 dégoulinant d’encre noire sur la toile. Visiblement satisfait, Jorge est reparti, mais avec une moto, en l’occurrence une Indian FTR 1200. Une avalanche d’enseignes donc, avec une mention spéciale pour l’américaine qui n’aurait jamais imaginé voir le quintuple Champion du Monde MotoGP exposer ainsi son opus.

Un périple qui valait bien un commentaire de Jorge Lorenzo :  “j’ai rencontré M. Dripping à Dubaï où je l’ai vu créer un véritable objet d’art inspiré d’une image dans laquelle je pilote la Yamaha. Tu as un talent incroyable, Marc !“. Jorge Lorenzo est maintenant revenu sur sa base de Lugano et on a hâte de connaître ses prochaines aventures …

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JORGE LORENZO (@jorgelorenzo99)




Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo