Valentino Rossi, 7e sur la grille demain, n’a donc pas été convié à la conférence de presse officielle, et a en conséquence tenu la sienne, en fin d’après-midi, dans le calme de son hospitality.

Pour l’anecdote, celle-ci a été retardée pour que le pilote Yamaha puisse suivre la course de FIM CEV dans laquelle son poulain, Dennis Foggia, a pu obtenir la 5ème place après s’être élancé de la 10ème position.

Pour l’Italien, l’objectif est évident, “Nous devons améliorer notre rythme, c’est le plus important,” affirme Rossi. “Nous perdons beaucoup de temps sur les phases de freinage et les lignes droites. Durant la qualification, j’ai été bloqué par le trafic en piste et la chute de Dani, mais je pense que j’ai le rythme pour être dans le top 5. Notre rythme de course n’est pas si mauvais, mais s’élancer depuis la 3e ligne sera difficile en particulier avec le Ducati devant. Nous devons trouver une solution demain durant le warm up.”

Interrogé sur une éventuelle arrivée de Maverick Vinales à ses côtés, Rossi répond “en ne sachant rien des aspects contractuels ou financiers, rester chez Suzuki serait en quelque sorte une histoire romantique; un peu l’aventure de Schwantz avec Suzuki. Mais le défi reste difficile à relever. Venir chez Yamaha? La moto est supérieure, mais dans tous les cas, le choix appartient à Maverick.”



Tous les articles sur les Pilotes : Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP