Jorge Lorenzo a remporté au Mans sa seconde victoire de la saison au terme d’une course menée de bout en bout et façonnée au marteau. Mais avec la chute d’un Márquez qui essayait pourtant de rester sage, Por Fuera fait une bonne affaire en prenant les commandes du championnat. Valentino Rossi, second, assure le doublé Yamaha avec un sourire aussi radieux que celui de son équipier.

Car voilà le championnat remis à plat. Les trois prétendants à la couronne ont commis chacun leur faute. Lorenzo en Argentine, Rossi à Austin et, donc Márquez en France. Une chute étonnante car parfaitement coordonnée avec celle de Dovizioso placé juste devant lui. Les deux hommes, qui n’étaient pas au contact, mais se suivaient simplement dans le sillage de Rossi en pleine remontée, ont fait la même figure au même endroit. Dovizioso ne repartira pas, parachevant un nouveau désastre Ducati puisque, peu avant, Iannone, alors second, était parti seul à la faute.

Marc Márquez, lui, reprendra la course pour prendre les points de la treizième place qui est aussi la dernière. Car il y a eu de la casse sur le tracé du Bugatti qui accueillait exactement 99.053 spectateurs dans ses tribunes. Pas moins de huit chutes et un K.O technique, en l’occurrence celui de Redding. Mais Iannone, Márquez, Crutchlow, Hernandez, Rabat, Miller, Smith et Dovizioso se sont mis par terre.

Des écueils évités par un Doctor qui a fait la course nécessaire à la gestion de son championnat et par un Viñales qui monte sur le podium, devançant un Pedrosa avec qui il est en concurrence pour le poste à pourvoir chez Yamaha. Avec cette performance, l’équipier d’un Aleix Espargaró sixième derrière son frère Pol premier pilote satellite pour Tech3, offre le premier podium à Suzuki depuis Brno 2008 et Capirossi.

Petrucci a vaincu la douleur pour ne pas lâcher sa septième place face aux assauts répétés de Barberá. Bautista et Bradl suivent et scorent pour Aprilia tandis que Laverty et Baz, douzième suivent. Marc Márquez ferme la marche avec les unités de la treizième position qui lui seront sans doute utiles lorsque le décompte final aura lieu.

Au championnat, Lorenzo mène à présent avec 90 points devant Márquez repoussé à 5 longueurs tandis que Rossi est à 12 points. Pedrosa reste le quatrième homme avec un passif de 37 unités. Prochaine épreuve dans deux semaines au Mugello.

 Le Mans, MotoGP, La course : Classement

1. Jorge Lorenzo ESP Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 43m 51.290s
2. Valentino Rossi ITA Movistar Yamaha MotoGP (YZR-M1) 44m 1.944s
3. Maverick Viñales ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 44m 5.467s
4. Dani Pedrosa ESP Repsol Honda Team (RC213V) 44m 10.009s
5. Pol Espargaro ESP Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) 44m 16.221s
6. Aleix Espargaro ESP Team Suzuki Ecstar (GSX-RR) 44m 24.211s
7. Danilo Petrucci ITA Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) 44m 29.541s
8. Hector Barbera ESP Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) 44m 29.794s
9. Alvaro Bautista ESP Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 44m 39.826s
10. Stefan Bradl GER Factory Aprilia Gresini (RS-GP) 44m 45.792s
11. Eugene Laverty IRL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) 44m 53.967s
12. Loris Baz FRA Avintia Racing (Desmosedici GP14.2) 44m 58.948s
13. Marc Marquez ESP Repsol Honda Team (RC213V) +1 lap
Bradley Smith GBR Monster Yamaha Tech 3 (YZR-M1) DNF
Jack Miller AUS Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V) DNF
Andrea Dovizioso ITA Ducati Team (Desmosedici GP) DNF
Andrea Iannone ITA Ducati Team (Desmosedici GP) DNF
Tito Rabat ESP Estrella Galicia 0,0 Marc VDS (RC213V)* DNF
Cal Crutchlow GBR LCR Honda (RC213V) DNF
Yonny Hernandez COL Aspar MotoGP Team (Desmosedici GP14.2) DNF
Scott Redding GBR Octo Pramac Yakhnich (Desmosedici GP15) DNF



Tous les articles sur les Pilotes : Jorge Lorenzo, Maverick Vinales, Valentino Rossi

Tous les articles sur les Teams : Movistar Yamaha MotoGP, Repsol Honda Team, Team Suzuki Ecstar